22.9 C
Alger
jeudi 30 juin 2022

Mise en place des conditions d’enseignement de tamazight / Si El Hachemi Assad : élaboration d’une feuille de route

Le secrétaire général du Haut Commissariat à l’amazighité (HCA), Si El Hachemi Assad, a annoncé, jeudi à partir de Boumerdès, l’élaboration par le HCA d’une feuille de route pour la mise en place des conditions d’enseignement de tamazight, avec toutes ses composantes, s’étalant jusqu’à l’horizon 2030.

Par Ghani Y./APS

«L’intégration de tamazight dans le système éducatif est désormais une réalité palpable. Mais il subsiste une faille et des insuffisances pédagogiques et organisationnelles que le HCA est en train de diagnostiquer et d’élaborer des cadres pour y remédier», a assuré M. Assad, dans un point de presse animé au siège de la radio locale de Boumerdès, pour présenter les activités scientifiques programmées du 6 au 9 juillet prochain dans cette wilaya.
Le cecrétaire général du HCA a lancé, à ce titre, un appel, en vue, a-t-il dit, d’un «amendement de la loi portant orientation de l’Education nationale, stipulant que l’enseignement de tamazight est facultatif et non obligatoire, dans le but d’inciter les élèves à étudier cette langue comme n’importe quelle autre matière d’enseignement», a-t-il plaidé.
Sur un autre plan, M. Assad a indiqué dans sa réponse à une question des journalistes, que le projet de doublage du film historique «L’opium et le bâton» en tamazight, qui fut lancé l’année dernière à partir de Boumerdès, à l’occasion de la célébration du centenaire de la naissance de Mouloud Mammeri, «requiert du temps et des procédures techniques très complexes, car le version originale n’est pas disponible dans les laboratoires du pays ni à l’étranger», a-t-il fait savoir. Face à cette problématique, il a fallu recomposer minutieusement les voix et les sons, ce qui nécessite du temps, a-t-il observé, soulignant l’«engagement» des institutions de l’Etat, dont le ministère de la Culture et des Arts, «à apporter le soutien nécessaire à ce projet, dont l’avant-première sera présentée à Boumerdès, vu que l’idée du projet est née dans cette wilaya».S’agissant de l’utilisation de la langueamazighe dans toutes les institutions, organismes et espaces publics, le secrétaire général du HCA a assuré que la concrétisation de cet objectif «se fait pas à pas et progressivement», suivant un processus établi dans le cadre de la mise en œuvre des articles de la Constitution à ce sujet.
«Des efforts considérables ont été consentis en matière d’’’amazighisation du milieu’’ et il est nécessaire de renforcer et d’accompagner cette idée avec des cadres clairs», a-t-il, par ailleurs, ajouté.
M. Assad a cité parmi les dernières réalisations du HCA dans ce domaine, la traduction vers tamazight, dans toutes ses composantes, de la Proclamation du 1er-Novembre et de textes et documents administratifs divers relatifs à la fondation de l’Etat algérien, outre la transcription de chants et chansons remontant à l’ère coloniale.
Le HCA œuvre également à l’élaboration de copies numériques pour les œuvres littéraires et scientifiques et autres applications électroniques, primées au titre de la 1re édition (2020) du concours du Prix du président de la République de la littérature et de la langue amazighe, a indiqué Si El Hachemi Assad.

G. Y./APS

Article récent

--Pub--spot_img

Articles de la catégorie

- Advertisement -spot_img