37.9 C
Alger
dimanche 14 août 2022

Ministres des Moudjahidine et de la Solidarité nationale : Rebigua et Krikou rendent visite à la moudjahida Chemli Djedjiga et à la veuve du chahid Soussaoui Aicha

Le ministre des Moudjahidine et des Ayants droit, Laid Rebigua et la ministre de la Solidarité nationale, de la Famille et de la Condition de la femme, Kaoutar Krikou, ont rendu visite, jeudi à Alger, à l’occasion du double anniversaire commémorant l’offensive du Nord-Constantinois et le Congrès de la Soummam (20 août 1955-1956), à la moudjahida Chemli Djedjiga et à la veuve du chahid Soussaoui Aicha.
La délégation s’est rendue d’abord à la maison de la moudjahida et veuve du moudjahid Chemli Djedjiga à Zéralda qui les a accueillis avec des youyous, répétant avec émotion «puisse Allah accorder sa miséricorde aux chouhada» et priant Allah d’unir les rangs des Algériens et de protéger le pays et le peuple.
La même délégation s’est rendue ensuite à la maison de la veuve du chahid Soussaoui Aicha au Boulevard des martyrs. Agée de 90 ans, la moudjahida a évoqué son rôle et ses actions aux côtés de son époux, lors de la guerre de Libération nationale.
Le ministre des Moudjahidine a affirmé, à cette occasion, que la célébration du double anniversaire commémorant l’offensive du Nord-Constantinois et le Congrès de la Soummam (20 août 1955-1956), deux haltes historiques majeures pour le peuple algérien, vient en reconnaissance des sacrifices des moudjahidines et des chouhada ainsi que de leurs familles, ajoutant que «l’Etat a institué cette journée nationale en reconnaissance à cette catégorie (moudjhid)».
Pour le ministre, «l’unité nationale, l’entraide et la communion entre les Algériens sont les principaux enseignements à tirer de cet anniversaire, et l’Etat ne ménagera aucun effort pour garantir le droit de cette catégorie».
Les dossiers des disparus lors de cette offensive «constituent un des éléments de la Mémoire nationale, auxquels le département ministériel accorde un intérêt soutenu», souligne le ministre.
Pour sa part, la ministre de la Solidarité nationale a affirmé que cette visite représente «un modèle et un symbole de combat reflétant les sacrifices de ces femmes, aux côtés des chouhada, qui se veut un exemple à suivre pour aujourd’hui et demain».
«Les générations montantes demeurent résolues à préserver les valeurs de fraternité, de solidarité et d’unité nationale et fidèles au serment fait aux valeureuses chahidate et moudjahidate et à tous les vaillants chouhadas», a-t-elle rappellé. Aujourd’hui, ces valeurs se sont illustrées à travers l’élan de solidarité face aux incendies déclenchés dans plusieurs wilayas, a-t-elle poursuivi.
Les deux ministres ont remis ensuite des attestions de reconnaissance à la moudjahida Chemli et à la veuve du chahid Soussaoui, pour leur rôle durant la Révolution.
Accompagnant des enfants inscrits aux établissements sous tutelle du ministère de la Solidarité nationale, dans une visite au Musée national du Moudjahid pour assister à un exposé sur les différentes étapes historiques phares des révoltes populaires et de la révolution nationale, les deux responsables ont réaffirmé leur attachement au principe de préservation des constantes nationales afin de les inculquer aux générations futures.
H. H.

Article récent

Le 14 Aout 2022

--Pub--spot_img

Articles de la catégorie

- Advertisement -spot_img