22.9 C
Alger
dimanche 2 octobre 2022

Ministère du Tourisme et de l’Artisanat: Révocations et nominations

Le ministère du Tourisme et de l’Artisanat a procédé récemment à un mouvement de révocations et de nominations des cadres supérieurs à la tête d’importantes structures relevant de sa tutelle.

Par L. Hamouche
Ces changements ont touché des présidents-directeurs généraux et des directeurs généraux, des présidents de Conseils d’administration officiant auparavant au management des complexes touristiques de Tipaza, Zeralda, Hammam Righa, EGT Sidi Fredj et le Complexe de thalassothérapie de Sidi Fredj qui a vu l’installation de Mme Lamia Messaoudi, médecin à l’Hôpital de Douéra.
Concernant à titre d’exemple le Complexe de thalassothérapie, force est d’admettre que l’ex-président directeur général, Said Bekhti, admis à faire valoir ses droits à la retraite après l’avoir dirigé de longues années avec à la clé de flatteurs bilans jamais pris à défaut, peut s’enorgueillir de la réussite du réaménagement spectaculaire de ce havre de paix unique en son genre en Algérie, jadis en état de décrépitude, en authentique complexe de tourisme médical où se pratiquent cures à base d’eau de mer et sources de relaxation se déclinant en une large palette d’offres de services selon les besoins et les goûts des amateurs de l’eau iodée, le tout dans un cadre réunissant toutes les commodités subséquentes. Cet exemple pris parmi tant d’autres, est la preuve parlante que le secteur du Tourisme en phase de réanimation comateuse, représente une niche de compétences avérées et de know-how à exploiter pour le meilleur profit à s’inscrire à l’actif de cette volonté laissée en jachère de longue années et le chantier est titanesque. Isoler les incompétents est une œuvre de salubrité publique. Cependant les dirigeants admis à la retraite et qui plus est, sont à la force de l’âge et de l’énergie intacte, à qui rien n’est reproché sur le plan de la manière dont ils ont géré les missions qui leur étaient dévolues, ont encore de belles années devant eux et de services vénaux à mettre dans l’œuvre titanesque d’édification de l’ambitieux programme concocté au tourisme par le président de la République, Abdelmadjid Tebboune, l’un des triptyques de l’économie : agriculture-industrie-tourisme. Pour ce faire, l’union sacrée s’impose de son propre chef et que les professionnels concernés mettent le cœur à l’ouvrage, en étant entendu que l’Algérie à besoin de l’ensemble de ses bâtisseurs dans tous les segments de la vie économique, sans esprit d’exclusion.
L. H.

Article récent

--Pub--spot_img

Articles de la catégorie

- Advertisement -spot_img