16.9 C
Alger
mercredi 24 avril 2024

Ministère de la Santé-ENI Foundation Signature d’un accord-cadre pour renforcer l’accès aux services de santé dans les zones d’ombre

Le ministère de la Santé, de la Population et de la Réforme hospitalière et ENI Foundation ont signé, à Alger, un accord-cadre visant à renforcer l’accès aux services de santé maternelle et infantile dans les zones d’ombre du sud du pays et dans les Hauts-Plateaux.
«Cette initiative vise à fournir des équipements médicaux pour les services de la maternité au niveau des hôpitaux situés dans les zones d’ombre du sud du pays», a indiqué le ministre de la Santé, Pr Abderrahmane Benbouzid, lors de la cérémonie de signature de l’accord-cadre au siège du ministère. Il a souligné qu’en plus des équipements, «il est question aussi de cliniques mobiles dotées de tous les moyens, de véhicules et de chapiteaux pour dispenser des soins nécessaires au profit des populations». Cet accord-cadre porte également sur la formation au profit du personnel de la santé, appelé à faire fonctionner les équipements médicaux en question, a affirmé le ministre, précisant que «cette démarche vise à rapprocher les soins des populations». Selon le ministre, un autre programme de formation qui consiste à former le personnel médical au niveau des Etablissements publics de santé de proximité (Epsp), pour l’exploitation des cliniques mobiles, est prévu dans le cadre de cet accord. Ce projet porte aussi sur un programme d’activités d’orientation médicale pour les femmes, notamment par des campagnes de sensibilisation et de dépistage du cancer du sein.
M. Benbouzid a noté, à cette occasion, qu’une commission commune, composée des représentants du ministère de la santé et ENI Foundation, sera créée prochainement pour la mise en œuvre de cet accord.
De son côté, le secrétaire général d’ENI Foundation, M. Filippo Uberti, a estimé qu’avec cette initiative, «ENI Foundation veut contribuer à l’engagement du système de santé algérien à travers des services de santé de proximité efficaces, notamment dans les zones éloignées et à l’élargissement de l’accès aux services de santé maternelle et infantile dans le sud du pays».
La signature de l’accord-cadre s’est déroulée en présence du ministre de l’Energie et des Mines, Mohamed Arkab, un représentant du ministère des Affaires étrangères, l’ambassadeur d’Italie, Giovanni Polizzi, le représentant d’ENI Algérie, le président-directeur général de Sonatrach et des cadres du ministère de la Santé.
Amel B.

Article récent

--Pub--spot_img

Articles de la catégorie

- Advertisement -spot_img