16.9 C
Alger
vendredi 9 décembre 2022

Ministère de la Culture et des Arts Intérêt particulier à la dimension économique du patrimoine culturel

La valorisation du patrimoine culturel dans ses deux aspects matériel et immatériel est au cœur des stratégies tracées en la matière par le ministère de la Culture et des Arts, a indiqué, vendredi à Timimoun, la première responsable du secteur, Soraya Mouloudji.
La célébration de la fête du S’boue (Semaine) du Mawlid Ennaboui, une halte culturelle et patrimoniale classée au patrimoine mondial, relève justement des richesses immatérielles du pays qui est en cours d’enrichissement afin de valoriser ses dimensions culturelles, économiques et sociales. Lors de sa participation aux activités du S’boue à Timimoun, en marge du premier jour de sa visite d’inspection dans la wilaya, Mme Mouloudji a précisé que son secteur accordait un intérêt à cet événement à travers la mise en place d’un programme de valorisation de différentes étapes de ce rituel festif et de ses caractéristiques.
Une étude sera élaborée à l’effet de classer les différentes étapes et lieux du parcours géographique emprunté par les organisateurs et les adeptes de cette célébration à partir de son début jusqu’à sa fin, tels les sites de «Djebel S’boue», «El-Hofra», «Zaouïa de Sidi El Hadj Belkacem» et «Zaouïa du Ksar de Massine», qui racontent, tous, un intéressant parcours patrimonial dans lequel se rassemblent les habitants des Ksours du Nord et du Sud de la région de Gourara lors de cette manifestation annuelle, ajoute la ministre.
Lors du premier jour de sa visite, la ministre de la Culture et des Arts a assisté à une partie des célébrations du S’boue dans la ville de Timimoun, où elle a mis en avant l’importance de cette manifestation populaire ancrée dans les coutumes des habitants de la région pour devenir ensuite une halte patrimoniale qui attire des centaines de délégations et de visiteurs de diverses régions du pays.
Elle a également assisté à un concert musical d’Ahellil, présenté par une association patrimoniale dans la commune de Ksar Kadour, à l’extrême nord de la wilaya de Timimoun. Elle a présidé, hier, dans la commune de Tinerkouk (nord de la wilaya), la cérémonie de signature d’une convention entre la Direction de la culture de wilaya et le Centre algérien de développement du cinéma (CADC).
Mme Mouloudji a inspecté, en outre, le site dédié à la réalisation du projet «Oasis de cinéma» à Timimoun, et supervisé la signature d’une convention avec le secteur de la Formation et de l’Enseignement professionnels visant à offrir des formations dans les spécialités liées à l’industrie cinématographique.
M. K.

Article récent

--Pub--spot_img

Articles de la catégorie

- Advertisement -spot_img