22.9 C
Alger
dimanche 2 octobre 2022

Micro-entreprises: Forte demande des jeunes pour les projets agricoles

Environ 70 % des investissements seront accordés, cette année, au secteur de l’Agriculture, a indiqué, hier, Mohamed Cherif Bouziane, conseiller du ministre délégué auprès du Premier ministère chargé des Micro-entreprises. S’exprimant au Forum de la Radio nationale Chaîne 1, ce responsable a expliqué cette hausse des financements par l’intérêt manifesté par les jeunes et les micro-entreprises pour les projets du secteur agricole. Le ministère délégué a, à cet effet, conclu des conventions avec différents secteurs, à l’instar de celui de l’Industrie et de l’agriculture pour permettre aux jeunes de bénéficier de terres agricoles équipées dans le cadre d’un programme national. Aussi, il est question d’accompagner les petites entreprises dans le domaine de l’agriculture, l’aviculture et les viandes rouges.
Mohamed Cherif Bouziane a indiqué qu’un plan de travail a été mis en place, tendant à résoudre les problèmes que rencontrent les jeunes propriétaires de petites entreprises, que ce soit ceux qui sont versés dans l’élevage de bétail, de volaille, voire même les problèmes liés aux banques ayant financé leurs projets. L’orateur a évoqué l’élaboration d’une cartographie des activités sous forme de feuille de route, pour connaître les besoins du marché national et local. Cela, a-t-il souligné, permettra de parvenir à la création d’un grand nombre de petites entreprises réussies avec la participation de tous les secteurs, notamment ceux de l’Agriculture, de l’Industrie et de l’Energie, avec l’objectif de parvenir à la création d’1 million de petites entreprises.
Aussi, le conseiller du ministre délégué auprès du Premier ministère chargé des Micro entreprises a annoncé la création d’un pôle mécanique qui permettra aux jeunes de créer des petites entreprises en rapport avec les projets de mécanique. Par ailleurs, ce même responsable a affirmé que 90 % des PME ont honoré leurs engagements bancaires, ajoutant que le ministère délégué encourage les jeunes ayant l’ambition d’aller vers l’extension de leurs projets. Des avantages leur seront accordés, a-t-il annoncé, précisant que de nombreux jeunes avaient déjà bénéficié du dispositif de soutien à la création d’activités. Il dira également que l’objectif tracé était de créer 150 000 postes d’emploi. L’invité de la radio Chaine 1 a indiqué, sur un autre plan, que son secteur a été numérisé à 100 % en 2021, ce qui permet aux jeunes de s’inscrire via une plateforme numérique. Massi Salami

Article récent

--Pub--spot_img

Articles de la catégorie

- Advertisement -spot_img