15.9 C
Alger
jeudi 29 septembre 2022

Métaux précieux L’espoir d’une reprise économique mondiale réduit l’attrait pour l’or

Les prix de l’or ont chuté hier, alors que le dollar américain plus fort et les espoirs d’une reprise économique mondiale rapide ont stimulé les marchés boursiers, entravant la demande d’une valeur refuge. L’or au comptant était en baisse de 0,4 % à
1 725,26 dollars l’once dans la matinée. Les contrats à terme sur l’or américains ont glissé de 0,6 % à 1 722 dollars. «L’or souffre un peu en raison d’un billet vert plus ferme et d’un marché boursier légèrement plus solide. Nous assistons également à des prises de bénéfices en fin de mois», estime les analystes du marché. Selon les prévisions, l’or ne va pas bouger beaucoup même si le rendement américain est légèrement plus doux. Le métal précieux va se situer entre 1 680 dollars et 1 760 dollars l’once. L’indice du dollar est resté ferme près de ses plus hauts de quatre mois contre ses rivaux, rendant l’or plus cher pour les détenteurs d’autres devises.
La demande de valeur refuge de l’or a également souffert du fait que l’appétit des investisseurs pour les actifs plus risqués a augmenté. Les actions européennes se sont rapprochées d’un niveau record hier en raison de l’optimisme face à une reprise économique mondiale. Les acteurs du marché attendent maintenant le paquet de dépenses d’infrastructure du Président américain Joe Biden demain, qui devrait se situer entre 3 000 et 4 000 milliards de dollars. L’argent a reculé de 1,1 % à 24,78 dollars l’once, le palladium a chuté de 3,3 % à 2 586,18 dollars et le platine a perdu 1,4 % à 1 168,16 dollars.
Nabila T.

Article récent

--Pub--spot_img

Articles de la catégorie

- Advertisement -spot_img