18.9 C
Alger
mercredi 28 septembre 2022

Meriem Cherfi au sujet de la protection de l’enfance: «La coordination entre différents acteurs est de mise»

La Déléguée nationale à la promotion et la protection de l’enfance, Mme Meriem Cherfi, a mis dimanche l’accent à Tamanrasset sur l’importance de la coordination entre les différents acteurs et intervenants dans le domaine de la protection de l’enfance.
Accompagnée du représentant de l’Unicef en Algérie, Isselmou Boukhari, Mme Cherfi a ainsi mis en exergue l’importance de la coordination entre les différents intervenants dans le cadre de ce qui est appelé «service en milieu ouvert» en matière de protection de l’enfance, citant entre autres le juge des mineurs, les institutions de solidarité et les centres spécialisés de rééducation.
La coordination entre ces différents intervenants permettra de mettre en œuvre les différentes procédures légales visant à assurer la préservation des Droits de l’enfant, a-t-elle expliqué en marge de sa visite de l’établissement de l’enfance assistée au quartier Tafsit.
Elle a également insisté sur les procédures visant la réinsertion des enfants pensionnaires des centres de l’enfance assistée dans des familles souhaitant les accueillir, après accomplissement des différentes enquêtes sociales nécessaires. Mme Cherfi a motivé sa visite dans la wilaya de Tamanrasset, en compagnie du représentant de l’Unicef en Algérie, par le souci de s’enquérir des conditions de protection de l’enfance dans la région, et de préparer, à la lumière de ses visites à travers le pays, le rapport qu’elle devra soumettre à la présidence de la République.
Elle constitue aussi, a-t-elle ajouté, une opportunité de s’enquérir de l’impact du service du numéro vert 11-11 mis à la disposition du public pour les alertes concernant tout incident ou cas lié à la protection de l’enfance.
Le représentant de l’Unicef en Algérie, Isselmou Boukhari, a indiqué, de son côté, que cette visite à Tamanrasset lui a permis de prendre connaissance de ce qui a été réalisé en matière de protection de l’enfance et qui constitue un travail complémentaire entre différentes administrations et autorités, en conformité avec les lois garantissant les droits de l’enfant où qu’il se trouve.
La délégation a écouté un exposé sur les différentes activités de l’établissement de l’enfance assistée à Tamanrasset, qui compte actuellement 18 pensionnaires, dont quatre filles, et a assisté à une cérémonie de remise de prix à des pensionnaires de l’enfance assistée et des enfants handicapés, admis à l’examen de fin de cycle primaire.
Elle a également visité le centre spécialisé de rééducation, sis au quartier Tafsit, où un exposé a été présenté sur les programmes de protection de l’enfance, avant de visiter une exposition de travaux des enfants de ce centre qui compte également 18 pensionnaires, dont quatre étrangers.
La Déléguée nationale à la promotion et la protection de l’enfance a poursuivi hier sa visite dans la wilaya de Tamanrasset, plus précisément à l’Université Hadj-Moussa-Ag-Akhamouk où elle assistera à l’ouverture d’une journée d’étude sur les «mécanismes de protection de l’enfance».
R. S.

Article récent

Le 28 Septembre 2022

--Pub--spot_img

Articles de la catégorie

- Advertisement -spot_img