10.9 C
Alger
mercredi 30 novembre 2022

Méditerranée: Rezig relève l’importance de promouvoir les investissements dans les pays de la rive sud

Le ministre du Commerce et de la Promotion des exportations, Kamel Rezig, a mis en avant, vendredi à Istanbul (Turquie), l’importance de promouvoir les investissements et de créer des postes d’emploi dans les pays de la rive sud de la Méditerranée, en tenant compte de leurs ressources naturelles et humaines considérables.

Par Farid L.

Intervenant lors de la 4e édition de la Plateforme régionale de l’Union pour la Méditerranée (UPM), tenue en Turquie, M. Rezig a insisté sur l’intérêt tout particulier qu’il faut accorder aux «axes de l’action commune concernant la promotion des investissements et la création de postes d’emploi dans les pays de la rive sud de la Méditerranée, en tenant compte de leurs ressources naturelles et humaines considérables, qui requièrent le développement de programmes économiques,
l’échange d’expertises, la formation, le transfert des technologies et le soutien à la recherche scientifique afin d’accompagner les politiques de la transition verte et de la transition numérique dans la région».
Appelant à intensifier les contacts entre les deux rives dans le cadre de la coopération commerciale, M. Rezig a jugé primordial de redoubler d’efforts et de proposer de nouvelles solutions innovantes pour l’action commune, en vue de créer une zone de commerce régionale caractérisé par l’intégration des marchés et la garantie des chaînes d’approvisionnement, afin d’être au diapason des tendances commerciales mondiales actuelles en faveur d’un commerce organisé dans le cadre de pôles commerciaux régionaux.
La participation de l’Algérie à cette réunion méditerranéenne traduit son degré de conscience de l’importance de cet événement visant, d’abord, à développer les relations entre les pays de l’UPM et à renforcer l’économie et le commerce entre les pays membres.
Ces dernières années, l’appui des partenariats économiques entre les pays de la rive sud de la Méditerranée et l’Union européenne (UE) revêt une plus grande importance, de par certains développements qui pourraient opérer un changement dans l’évolution du commerce et de l’intégration économique mondiale et régionale et contribuer au renforcement des partenariats régionaux dans un proche avenir. «Le partenariat économique euro-méditerranéen sera prochainement plus attractif pour les investissements étrangers, de par la position géographique privilégiée de la région euro-méditerranéenne, au détriment de l’intégration économique avec des partenaires lointains, particulièrement en Asie ou en Amérique latine», et ce, en accordant la priorité au voisinage méditerranéen dans ce domaine, a-t-il ajouté.
En marge de cette manifestation, M. Rezig a été reçu par son homologue turc, Mehmet Mus, avec lequel il a examiné les voies et moyens de développer les relations commerciales entre les deux pays, selon un communiqué du ministère. «Cette rencontre, à laquelle ont assisté le vice-ministre turc et l’ambassadeur d’Algérie en Turquie, a permis aux deux parties d’examiner les voies de développement des relations commerciales algéro-turques, dans le cadre des nouvelles lois en vigueur en Algérie», selon la même source.
Les deux ministres ont abordé également «les mécanismes de renforcement de la coopération commerciale bilatérale dans les domaines d’intérêt commun».
F. L.

Article récent

Le 30 Novembre 2022

--Pub--spot_img

Articles de la catégorie

- Advertisement -spot_img