32.9 C
Alger
dimanche 14 août 2022

Médéa: Renforcement des dépôts de vente de gaz butane dans les zones rurales

Un renforcement des dépôts de vente de gaz butane sera opéré «bientôt» à travers les zones rurales de la wilaya de Médéa non raccordées en gaz naturel, dans le but d’assurer un approvisionnement «régulier et permanent» des foyers en bonbonnes de gaz, durant toute la saison hivernale, a-t-on appris, dimanche, auprès des services de la wilaya.

Par Samy Y.

Un programme d’installation de dépôts de vente supplémentaires de bonbonnes de gaz dans les zones enclavées dépourvues de gaz naturel, sera mis en exécution «prochainement» pour faire face à la forte demande enregistrée pendant la saison hivernale et éviter, ainsi, toute pression sur ce produit, a-t-on indiqué. L’exécution de ce programme sera menée conjointement par les collectivités locales, en charge de garantir les locaux ou les aires de stockage, la direction de l’énergie, pour le volet agrément, et, enfin, la société nationale de commercialisation et de distribution de produits pétroliers (Naftal) qui s’occupera de l’approvisionnement des dépôts de vente qui seront installés dans ces zones, a-t-on expliqué. Le renforcement du parc de distribution de bonbonnes de gaz au niveau de ces zones rurales fait suite à hausse «sensible» de la consommation enregistrée durant le mois de décembre et le risque de voir cette dernière augmenter encore davantage au cours des prochains mois, notamment avec la persistance du froid, en particulier dans les zones steppiques et montagneuses où le taux de pénétration en gaz naturel reste «faible», a-t-on ajouté de même source. L’approvisionnement en gaz butane est assuré par trois centres enfûteurs, situés respectivement à Zoubiria, couvrant la partie sud et sud-est, Beni-Slimane, l’est et le nord-est de la wilaya, et Draa-Smar, pour la région centre, totalisant une production avoisinant 260 000 bonbonnes/jour, a-t-on rappelé, précisant que la capacité de production de ces centres enfûteurs évolue en fonction de la demande et pourrait être doublée en cas de «pic» de consommation. Les ventes du mois de décembre se situe à hauteur de 70 % de la production réalisée par le centre enfûteur de Beni-Slimane, soit 79 000 bonbonnes de gaz sur 112 000 bonbonnes produites, 93 % de la production du centre de Draa-Smar, avec 30 000 bonbonnes de vendues, alors que le centre enfûteur de Zoubiria a enregistré la vente de 96 000 bonbonnes, sur une production journalière de 115 000 bonbonnes, soit 83 % de la production, note la même source.
L’augmentation du nombre de dépôts de vente est appelé à accompagner la demande des consommateurs, s’assurer la disponibilité du produit, atténuer la pression sur les dépôts de vente installés au niveau des chefs-lieux de commune et faire économiser aux habitants de ces zones les frais des longs déplacement pour l’acquisition d’une bonbonne, a-t-on conclu.
S. Y.

Article récent

--Pub--spot_img

Articles de la catégorie

- Advertisement -spot_img