13.9 C
Alger
mercredi 7 décembre 2022

Médéa: Deux projets routiers structurants attendus pour l’année 2023

Deux importants projets routiers structurants permettront, dès leur réception courant 2023, d’assurer une desserte rapide entre les wilayas de Médéa et Djelfa et le désengorgement de la ville de Médéa, a-t-on appris auprès de la Direction locale des travaux publics (DTP).

Par Ali O.

Il s’agit de la section de l’autoroute Nord-Sud qui fait la jonction entre la commune de Boughezoul, sud de Médéa, et le nord de la wilaya de Djelfa, alors que le second projet concerne l’évitement nord de la ville de Médéa, a précisé le directeur local des travaux publics, Mourad Saïdi. D’un linéaire de 7,5 km, la section «Boughezoul-Djelfa» représente la dernière portion de l’autoroute Nord-Sud, déjà opérationnelle depuis plus de deux ans. Le coup d’envoi des travaux de réalisation de cette portion d’autoroute a été donné, pour rappel, à la mi-janvier passé, par le ministre des Travaux publics et des Transports, Kamel Nasri. Dès son achèvement, ce tronçon permettra de réaliser une jonction rapide entre la localité de Boughezoul et la partie nord de la wilaya de Djelfa, bouclant ainsi le projet de l’autoroute Nord-Sud qui traverse les wilayas de Blida et Médéa, sur une distance de 117 km, dont 107 km dans le seul territoire de la wilaya de Médéa.
D’après les informations fournies par le directeur des traveaux publics, les travaux de terrassement du linéaire en question sont achevés «dans leur totalité», tandis que la partie enrochement et libération du chemin de traversée de la route affiche un taux d’avancement estimé à 60 %.Il a ajouté que des efforts sont déployés pour la prise en charge des contraintes techniques et topographiques rencontrées sur place et le traitement d’une portion de 2,3 km, située dans un relief accidenté, requérant le déploiement de moyens matériels et techniques capable de transcender les difficultés d’exécution auxquelles fait face l’entreprise de réalisation. Outre le gain de temps qu’il assure aux automobilistes, le tronçon «express» Boughezoul-Djelfa est appelé à contribuer à l’essor économique de nombreuses localités desservies par ce tronçon et renforcer les voies de communication à l’intérieur de cette partie du territoire national, a confié Mourad Saïdi. L’autre projet structurant attendu pour l’année 2023, l’évitement nord de la ville de Médéa, d’un linéaire de 9 km, devant assurer la liaison entre l’échangeur de «Beni-Atteli», à l’entrée de l’autoroute Nord-Sud, et la route nationale N18, au niveau de la commune de Draa-Smar, à l’ouest de Médéa, a indiqué le même responsable. Sept km de cet évitement sont achevés et une portion de route de 1,4 km est encore en réalisation, a ajouté le directeur, expliquant que le reste à réaliser concerne des travaux de traitement des glissements survenus sur cette portion.
L’effort est concentré actuellement sur le traitement des chaussées affectées par ces glissements de terrain et le confortement des abords de la route, avant de passer à l’étape suivant qui consiste dans le drainage des eaux souterraines et la pose des différentes couches de revêtement, a-t-il relevé. L’exploitation de cet évitement permet de désengorger le chef-lieu de wilaya et éviter la formation d’embouteillage au niveau des voies d’accès au centre-ville de Médéa. Il offre également un gain de temps appréciable pour les automobilistes et les transporteurs qui transitent par la route nationale N18, reliant l’ouest de la wilaya à l’est, d’accéder rapidement à l’autoroute nord-sud, sans effectuer de détours par le centre-ville de Médéa, a fait observer Mourad Saïdi.
A. O.

Article récent

--Pub--spot_img

Articles de la catégorie

- Advertisement -spot_img