18.9 C
Alger
mardi 26 octobre 2021

Manuels scolaires à Blida : Affluence considérable des parents d’élèves

Les points de vente de manuels scolaires, ouverts cette année à Blida par le Centre de distribution des documents pédagogiques (CDDP) de la wilaya, enregistrent une affluence considérable des parents d’élèves qui ont loué cette initiative coïncidant avec la nouvelle rentrée scolaire 2021/2022.

Par Younès F.

En effet, ces points de vente répartis à travers les grandes daïras de la wilaya enregistrent, depuis leur ouverture le 7 septembre courant, une affluence considérable de parents d’élèves désirant exploiter cette opportunité qui leur est offerte pour acquérir ces manuels de façon précoce, ceci d’autant plus qu’ils sont proposés au même prix que celui des établissements éducatifs.
Un fait corroboré par une dame, venue acquérir des livres scolaires à la Maison de jeunes de la cité AADL d’Ouled Aich (prés du lycée Rabah-Bitat), l’un des huit points de vente créés par le CDDP, qui a déclaré à l’APS qu’elle préfère acheter les manuels à l’avance pour gagner du temps, «d’autant plus que ce point de vente est proche de mon quartier», a-t-elle souligné. Elle a ajouté que cette démarche permet à ses deux garçons de «parcourir leurs livres et d’avoir une idée sur le contenu pédagogique de l’année scolaire». Un autre parent d’élève a assuré, quant à lui, préférer de loin acquérir les livres scolaires de sa fille de façon précoce, au niveau des points de vente, de «crainte de leur épuisement au niveau des établissements éducatifs». Un problème qui lui a souvent fait perdre beaucoup de temps et d’efforts dans sa quête des livres scolaires, a-t-il déploré. Une autre dame, rencontrée au centre culturel Mohamed-Khedioui» de Blida, a assuré s’être déplacée pour acheter deux registres d’activités pour sa fille, élève en 2e année primaire, dans le but de «suivre ses cours à la maison, car ce registre est exploité par l’enseignante exclusivement en classe», a-t-elle observé.
D’autre part, de nombreuses mamans, travailleuses notamment, ont préféré acquérir les livres scolaires via la plateforme de vente électronique «Jumia», agréée pour la première fois par l’Office national des publications scolaires, comme partenaire officiel dans cette opération. Une mesure qui évite aux parents de se déplacer pour l’acquisition des livres de leurs enfants scolarisés, au même titre que les encombrements des lieux publics, en cette conjoncture sanitaire particulière (pandémie de coronavirus), sachant que ces livres sont acquis aux mêmes prix fixés par les parties compétentes.
Dans une déclaration à l’APS, une dame travaillant dans un établissement bancaire s’est dite «satisfaite» de l’opération réalisée récemment pour l’acquisition des livres scolaires de ses trois enfants, via le site «Jumia», qui ne lui a coûté que 150 DA de frais de livraison à son domicile.

Plus de 46 000 livres scolaires aux points de vente agréés
Les huit points de vente ouverts, pour la première fois, en perspective de la rentrée scolaire 2021/2022 disposent de plus de 46 000 manuels scolaires (tout cycles confondus), a-t-on appris auprès du directeur du Centre de distribution des documents pédagogiques de Blida, Ait Mesbah Kaci. Il a signalé la tenue, parallèlement à ces points de vente, de la foire du livre scolaire, organisée annuellement à la veille de la rentrée scolaire.
Ces points de vente, concentrés au niveau des zones à forte densité démographique aux fins de les rapprocher des citoyens, ont été repartis au niveau des centres culturels «Mohamed-Khedioui» de la cité Djilali-Bounaâma, et «Hadj Mahfoudh» de la cité El-wouroud Walbanafsadj du centre-ville de Blida. A cela s’ajoutent les points de vente ouverts au niveau des Maisons de jeunes de la cité AADL d’Ouled Aich, la cité «Dallas» de Boufarik, face au CEM «Mehali» d’El Affroun (Ouest), le CEM «El Mourabitoune»de Meftah (extrême Est) et devant la Maison de jeunes mitoyenne au CEM «Arabi-Larbi» de Oued El Alleugue.
Toujours selon M. Ait Mesbah, cette opération, devant se poursuivre jusqu’au 20 du mois courant dans le but d’assurer le livre scolaire aux élèves, par tous les moyens et au même prix, «se déroulera parallèlement à la vente des mêmes livres au niveau des établissements scolaires». Il a fait part de la distribution, au mois de juin dernier, de plus d’1,7 million de livres scolaires (tous cycles confondus) au profit des établissements scolaires de la wilaya. Le même responsable a également rassuré quant à la disponibilité du livre scolaire à Blida, dans les trois cycles éducatifs, a-t-il dit, soulignant la disponibilité actuellement, au niveau du CDDP de la wilaya, d’un stock de 2,4 millions de manuels scolaires.
Y. F.

Article récent

--Pub--spot_img

Articles de la catégorie

- Advertisement -spot_img