16.9 C
Alger
dimanche 21 avril 2024

Mali : La mise en œuvre de l’Accord d’Alger enregistre d’importants progrès

La Médiation internationale au Mali a indiqué que la mise en œuvre de l’Accord pour la paix et la réconciliation au Mali, issu du Processus d’Alger, a enregistré d’importants progrès, selon un communiqué de la Mission intégrée multidimensionnelle de l’ONU pour la stabilisation au Mali (Minusma).
«La médiation qui s’est réunie jeudi pour échanger sur l’état de la mise en œuvre de l’Accord pour la paix et la réconciliation au Mali, six ans après sa signature, et ce, à la lumière des derniers développements de la situation sociopolitique dans le pays, notamment les consultations en cours en vue de la formation d’un nouveau gouvernement, a relevé que malgré les lenteurs inhérentes à toute dynamique de paix, la mise en œuvre de l’Accord a enregistré d’importants progrès», a précisé le communiqué. Dans ce sens, la médiation a appelé les Parties signataires à «œuvrer à la préservation des acquis et à redoubler d’efforts, notamment au sein du cadre de concertation inter-malien, pour parvenir à des solutions appropriées aux questions restantes et permettre, par là même, à la population de cueillir, pleinement, les dividendes de la paix».
Elle a également réitéré «son soutien à la mise en œuvre intégrale de l’Accord de paix» et a réaffirmé, en cette période charnière de la Transition, «sa disponibilité à apporter toute contribution à même de faciliter la recherche des solutions à ces questions».
La médiation a appelé à la fin de sa réunion l’ensemble des partenaires à «poursuivre leur appui au processus de paix au Mali», a conclu le communiqué de la Minusma.
L’Accord pour la paix et la réconciliation signé en 2015, après plusieurs rounds de négociations tenus à Alger, a été signé par le gouvernement malien et plusieurs groupes politico-militaires réunis au sein de la Coordination des mouvements de l’Azawad.
R. N.

Article récent

--Pub--spot_img

Articles de la catégorie

- Advertisement -spot_img