15.9 C
Alger
vendredi 12 avril 2024

Maison de la culture de Boumerdès: Lancement prochain des travaux de réhabilitation

Le ministère de la Culture et des Arts accorde beaucoup d’importance à ses établissements dans les différentes wilayas du pays. En effet, à Boumerdès, l’opération de réhabilitation et de rénovation de la maison de la culture Rachid-Mimouni sera lancée prochainement par la direction de la culture qui a achevé toutes les procédures inhérentes, a-t-on appris, dimanche, auprès de la direction de cet établissement culturel.

Par Abla Selles

Le directeur de la maison de la culture de Boumerdès, l’un des plus importants monuments culturels de la wilaya, Meridji Ambarek, a indiqué à la presse que «l’ensemble des préparatifs et procédures nécessaires pour le lancement du projet de réhabilitation de cet établissement culturel ont été achevés», ajoutant que les travaux seront entamés à la fin du mois en cours, ou, au plus tard, au début du mois prochain.
Il a fait part de l’affectation d’une enveloppe «importante», dont il n’a pas révélé le montant, pour la réhabilitation de cet édifice, sis au centre-ville de Boumerdès et surplombant son front de mer.
A noter l’examen récemment, par le Conseil exécutif de wilaya, de l’étude technique relative à la réhabilitation et à la modernisation de la maison de la culture Rachid-Mimouni. Plusieurs recommandations ont été introduites, à l’occasion, dans le plan de réhabilitation.
Ces recommandations ont notamment porté sur le renforcement de cet établissement avec des espaces dédiés aux expositions et aux activités culturelles.
Le plan de réhabilitation de cet édifice de cinq étages, prévoit également le réaménagement du hall des expositions surplombant le front de mer, ainsi que des salles de conférences, de représentations théâtrales et artistiques et des espaces dédiés à l’internet et aux loisirs.
La même étude propose aussi la réhabilitation et le réaménagement d’une salle de lecture réservée à la recherche artistique, d’une bibliothèque pour enfants, d’une salle dédiée aux ateliers artistiques et pédagogiques, et des deux ateliers de photographie et de théâtre.
S’agissant du rééquipement de cet édifice culturel important, la directrice de la culture par intérim, Mme Sabrina Bendou, a indiqué à l’APS qu’une «réflexion est en cours à ce sujet», signalant qu’une demande d’affectation d’une enveloppe financière supplémentaire pour cette opération sera introduite par les services concernés, auprès du ministère de tutelle. A noter que 1 000 abonnés en moyenne, de différentes catégories d’âge, fréquentent annuellement (exception faite des deux dernières années, durant lesquelles le nombre d’habitués a fortement diminué en raison de l’épidémie de coronavirus) la maison de la culture Rachid-Mimouni, qui a ouvert ses portes en 1996. Les espaces dédiés aux enfants enregistrent le plus grand nombre d’abonnés, soit près de 300 enfants inscrits aux différents ateliers et clubs de cet établissement culturel, notamment ceux dédiés au théâtre et à la lecture. Les principaux clubs et ateliers de cette maison de la culture proposent des formations en théâtre pour adultes, arts plastiques, littérature, cinéma, audiovisuel et internet. Cet établissement met aussi à la disposition du public des laboratoires de langues et de musique populaire et moderne (guitare, piano, saxophone, flûte) et d’informatique.
A. S.

Article récent

--Pub--spot_img

Articles de la catégorie

- Advertisement -spot_img