18.9 C
Alger
mardi 26 octobre 2021

Lutte contre le coronavirus: Près de 1,5 million de doses de vaccin réceptionnées

Après le 1er lot composé de 364 800 doses qui a été réceptionné le 3 avril dernier et le 2e d’une quantité de 758 400 doses le 21 mai écoulé, l’Algérie a reçu, avant-hier, les 3e et 4e lots de vaccins d’une quantité de près d’un million et demi de doses. Dans le cadre du mécanisme international Covax, qui est une alliance internationale formée en partenariat entre la CEPI (Coalition pour les innovations en matière de préparation aux épidémies), le Gavi, l’OMS et l’Unicef et qui a pour objectif d’assurer une plus grande équité dans l’accès à la vaccination à travers tous les pays du monde, l’Algérie a reçu depuis avril dernier plusieurs lots de vaccins. Récemment, elle a réceptionné à l’aéroport Houari-Boumediene les 3e et 4e lots d’une quantité de 816 000 et 604 800 doses chacun. Concernant le 4e lot
(604 800 doses de vaccin anti-Covid-19 Johnson & Johnson), «c’est un don fait à l’Algérie par les Etats-Unis», indique un communiqué de l’ambassade des Etats-Unis en Algérie, précisant que «ce don de vaccin, fait via le mécanisme Covax, aidera les autorités algériennes à accélérer le processus de vaccination qui est essentiel pour contrôler la pandémie». Lors de sa déclaration au moment de la réception de ce don, le chargé d’affaires à l’ambassade américaine à Alger, Gautam Rana, s’est dit «très content et fier de faire don de ce vaccin au gouvernement et au peuple algériens», soulignant aussi que ce don «s’inscrit dans le cadre de l’engagement des Etats-Unis à partager des ressources dans la lutte contre la pandémie de Covid-19 à travers le monde». «Nous sommes très heureux du geste fait par les Etats-Unis envers notre pays», a déclaré, quant à elle, Mme Benkedadra, directrice des approvisionnements à l’Institut Pasteur d’Algérie, ajoutant que ce vaccin qui est administré en une seule dose «permettra d’accélérer notre programme de vaccination à l’échelle nationale, d’autant que nous sommes aux portes de la rentrée sociale». En outre, afin de combattre cette pandémie, plusieurs campagnes de vaccination ont été lancées au niveau national. En effet, en prévision de la rentrée scolaire, une campagne de vaccination contre le Covid-19 du personnel de l’Education nationale a débuté le 22 août et pour la réussite de cette opération, 1 433 unités de dépistage et de suivi des établissements scolaires, 41 services de médecine du travail et 16 centres médico-sociaux ont été mobilisés. Les étudiants et les enseignants universitaires seront également vaccinés avant la rentrée ainsi que ceux de la formation professionnelle. Enfin, afin de faire face à cette crise sanitaire et dans le cadre du renforcement et l’accélération du programme de vaccination de la population contre le virus, le ministère de la Santé avait fait appel aux pharmaciens et pharmaciens assistants, conformément à l’arrêté n° 43 du 7 août 2021, portant autorisation des pharmacies d’officine à vacciner contre le Covid-19. Dans une déclaration à la presse, la directrice générale de la pharmacie et des équipements de santé au ministère de la Santé, Pr Wahiba Hadjoudj, qui a rappelé l’existence de 12 000 pharmacies à l’échelle nationale, a expliqué que «l’adhésion des pharmaciens d’officine à l’opération de vaccination s’inscrit dans le cadre de son accélération au sein de la population et dans le but de la mener à bien».
Thinhinene Khouchi

Article récent

--Pub--spot_img

Articles de la catégorie

- Advertisement -spot_img