26.9 C
Alger
lundi 8 août 2022

Lutte contre la contrebande: Importantes saisies de carburant

La lutte contre le trafic des produits subventionnés s’intensifie. D’importantes quantités de différents produits et marchandises, notamment le carburant, sont saisies par les différents corps de sécurité. Les trafiquants qui avaient, pendant de longues années, fait de ce créneau une source d’enrichissement, sont désormais acculés.Hier, dans un communiqué, la Direction générale des Douanes a fait état de la saisie de quantités importantes de mazout destiné à la contrebande à Bordj Badji Mokhtar (W. Adrar).
«Les agents de la Brigade douanière polyvalente de Bordj Badji Mokhtar, relevant territorialement des services de l’Inspection divisionnaire des Douanes d’Adrar, ont procédé, en coordination avec les éléments de l’Armée nationale populaire et les éléments de la Sûreté nationale, à la saisie de 26 148 litres de mazout transportés à bord d’un camion-citerne, et de 200 tonneaux métalliques vides, suite à la perquisition d’un dépôt suspect», précise le communiqué.
La même brigade a saisi lors de 4 opérations distinctes, en coordination avec les éléments de l’ANP, 14 marteaux compresseurs, 8 groupes électrogènes, 56 tonneaux contenant 11 200 litres de mazout et 192 paquets de farine (50 kg), ainsi que des pièces détachées, un camion et trois véhicules 4×4, selon la direction générale des Douanes.
Ces opérations, est-il précisé, s’inscrivent dans le cadre des efforts menés sur le terrain par les services des brigades douanières, en coordination avec les appareils de sécurité dans le cadre de la protection de l’économie nationale et la lutte contre les différentes formes de contrebande, notamment la lutte contre le trafic des produits subventionnés, ajoute la même source. De son côté, dans un communiqué rendu public mercredi dernier, l’ANP a indiqué que les gardes-frontières «ont déjoué, en coordination avec les services de la Gendarmerie nationale, des tentatives de contrebande de quantités de carburants s’élevant à 54 358 litres à Bordj Badji Mokhtar, Tébessa, El-Tarf et Souk Ahras». Ces saisies ont été opérées durant la période allant du 29 juin au 12 juillet 2022, est-il souligné. Le 6 juillet dernier, un bilan opérationnel communiqué par le ministère de la Défense nationale a fait état de la saisie de 907 843 litres de carburants dans le cadre de la lutte contre la criminalité organisée et la sécurisation des frontières durant le premier semestre de l’année en cours. Des chiffres qui montrent la fermeté adoptée pour faire face à ce trafic.
Faut-il rappeler que le trafic, notamment de carburant, a porté un sérieux préjudice à
l’économie nationale, d’où la décision des autorités publiques d’intensifier la lutte contre les réseaux de contrebandiers. Ce fléau se concentre notamment aux frontières du pays. Les trafiquants profitent du prix bas du carburant en Algérie pour l’acheminer illégalement dans les pays voisins et le revendre pour en tirer de grands bénéfices. Chaque année, des milliers de tonnes de carburant sont transportées illégalement en dehors des frontières du pays par les trafiquants. L’ampleur du phénomène était tel, qu’une proposition a été faite d’implanter des stations services de Naftal dans les pays voisins afin de mieux lutter contre les contrebandiers.
Massi Salami

Article récent

--Pub--spot_img

Articles de la catégorie

- Advertisement -spot_img