19.9 C
Alger
dimanche 2 octobre 2022

Lutte contre la clavelée dans la wilaya de Ghardaïa : Plus de 195 000 têtes ovines vaccinées

Pas moins de 195 565 têtes ovines ont été vaccinées contre la clavelée (variole ovine) et 3 535 bovins contre la fièvre aphteuse et la rage dans la wilaya de Ghardaïa, a-t-on appris, hier, auprès des services vétérinaires relevant de la Direction des services agricoles.

Par Hamid B.

Entamée depuis le début de l’année en cours, cette opération qui s’inscrit dans le cadre des actions proactives de prévention contre les dites zoonoses, a touché l’ensemble du cheptel ovin et bovin, y compris le cheptel en transhumance en provenance des différentes wilayas steppiques limitrophes, afin de renforcer l’immunité du patrimoine animalier de la wilaya, a précisé l’inspecteur vétérinaire, Dr Tarek Rezoug.
Cette campagne de vaccination «gratuite» a été réalisée par 22 vétérinaires privés, mandatés suite à l’apparition des foyers et cas de clavelée ovine dans la wilaya durant le mois de décembre 2021, a indiqué M. Rezoug.
Cette situation est attribuable au suivi sanitaire continu de l’état du cheptel et les mesures de lutte et de prévention «Biosécurité» prises par les services vétérinaires, en collaboration avec les autorités locales et les éleveurs, pour contenir cette pathologie et éviter sa propagation, a-t-il rassuré.
Toutes les dispositions nécessaires et les mesures requises permettant d’assurer la disponibilité du vaccin et l’encadrement des éleveurs ainsi que la mobilisation de tous les acteurs du secteur pour le bon déroulement et la réussite de cette campagne préventive ont été réunies.
Pour mener à bien cette opération de tout le cheptel bovin de la wilaya réputée «bassin laitier du Sud», la Direction des services agricoles a associé l’ensemble des acteurs concernés, notamment les éleveurs, la Chambre d’agriculture et l’Union nationale des paysans algériens (UNPA), ainsi que les producteurs laitiers, a fait savoir M. Rezoug.
Une campagne de sensibilisation sur l’importance de la vaccination du cheptel bovin, ovin, caprin et camelin a été également lancée sur les ondes de la radio locale pour expliquer aux éleveurs l’intérêt de prémunir le cheptel par la vaccination.
«La situation sanitaire du cheptel, toutes têtes confondues, dans la wilaya de Ghardaïa est satisfaisante», a rassuré Dr Rezoug, faisant observer qu’un dispositif préventif de veille sanitaire et d’alerte des épizooties est toujours en vigueur dans les communes de la wilaya pour consolider les mesures préventives entreprises par les pouvoirs publics.

H. B.

Article récent

--Pub--spot_img

Articles de la catégorie

- Advertisement -spot_img