13 C
Alger
vendredi 14 mai 2021

Logements sociaux à Akbou / Béjaïa : Des citoyens réclament la prise en charge de leurs demandes

La RN26 a été fermée hier à la circulation routière, au milieu de l’axe Akbou-Tazmalt, par des habitants du village Colonel Amirouche (ex-Riquet) de la commune d’Akbou.

Par Hocine C.

La voie a été barricadée au moyen de troncs d’arbre, pierres et carcasses de plusieurs objets métalliques et plastiques. Les auteurs de cette action qui a paralysé le trafic routier sur cette route à grande circulation, réclament leur quota de logements sociaux. Selon eux, «plus de 150 demandes de logements sociaux ont été déposées au niveau de services municipaux, mais aucun demandeur n’en a bénéficié en dépit des programmes réalisés en faveur de la commune». Les protestataires devaient rencontrer les autorités locales à ce sujet. Plusieurs centaines d’automobilistes ont été contraints d’emprunter la pénétrante autoroutière pour rejoindre la région de la haute Soummam, dont la ville d’Akbou, Ouzellaguene, Ighram, Chellata et d’autres communes du sud de la région comme Tazmalt, Béni M’likeche, Boudjellil, Chorfa, Aghbalou, (Bouira), entre autres. Nous avons tenté, en vain, de joindre le maire de la localité pour plus d’informations relatives aux revendications. Il est utile de noter que le nombre de demandes de logement à Akbou dépasse largement les 10 000, contre une offre inférieure à 700 unités. Une équation difficile à résoudre en l’absence de nouveaux programmes.

H. C.

Article récent

--Pub--spot_img

Articles de la catégorie

- Advertisement -spot_img