12.9 C
Alger
mercredi 1 février 2023

Lionel Messi dézingue les Pays-Bas et porte l’Argentine en demis

Au terme d’un match exceptionnel, c’est donc l’Argentine qui a validé son ticket pour le dernier carré de la Coupe du monde, s’imposant face aux Pays-Bas aux tirs au but. Après la rencontre, la tension était toujours présente entre les deux camps. Alors que ça a énormément chauffé entre Argentins et Néerlandais sur le terrain, Lionel Messi a réglé ses comptes au coup de sifflet final. L’Argentine a eu très peur, mais il y a bien la qualification au bout. Opposée aux Pays-Bas, la bande à Lionel Messi a compté jusqu’à deux buts d’avance. Mais le coaching de Louis Van Gaal a été payant, lui qui a fait rentrer Wout Weghorst, auteur d’un doublé dont une réalisation au terme du temps additionnel pour arracher la prolongation (2-2). Si l’Albiceleste a poussé durant ces 30 minutes, touchant notamment le poteau par Enzo Fernandez, c’est finalement aux tirs au but que cela s’est joué. Et grâce à un très bon Emiliano Martinez, l’Argentine l’a emporté. Forcément, la joie était présente dans le camp argentin, mais il y avait aussi un peu de colère au terme de cette rencontre tendue. Et Lionel Messi s’est notamment lâché sur les Pays-Bas. Première victime de Lionel Messi aux Pays-Bas : Louis Van Gaal. Déjà pendant la rencontre, les deux hommes se sont chauffés. Alors au coup de sifflet final, le numéro 10 de l’Argentine a dézingué le sélectionneur des Pays-Bas, expliquant en zone mixte : «Louis van Gaal vend aux gens qu’il joue bien au foot mais ils ne font qu’envoyer de longs ballons».

«Tu regardes qui ? Imbécile»
Mais Lionel Messi ne s’est pas arrêté là puisqu’il s’en est ensuite pris à l’attaquant des Pays-Bas, Wout Weghorst. Ainsi, en pleine interview avec la télévision argentine, le joueur du PSG a tout d’abord lâché un «Tu regardes qui ? Imbécile», en direction du Néerlandais. Par la suite, Messi en a rajouté une couche à propos de sa colère contre Weghorst, expliquant en zone mixte : «Je n’aime pas les gens qui parlent avant le match. Le numéro 19 (Weghorst) est venu et a commencé à nous provoquer, nous dire des choses. L’entraîneur n’a également pas été respectueux».
R. S.

Article récent

--Pub--spot_img

Articles de la catégorie

- Advertisement -spot_img