3.9 C
Alger
jeudi 25 avril 2024

Ligue des champions d’Afrique Le CRB veut confirmer, le MCA croit à l’exploit

Nos deux représentants en Ligue des champions d’Afrique, le CR Belouizad et le MC Alger, auront des fortunes diverses lors de ces quarts de finale retour qu’ils joueront respectivement à Tunis et Casablanca.

Par Mahfoud M.

Ainsi, le Chabab qui l’a emporté 2-0 à l’aller face à l’ES Tunis devrait pouvoir gérer cette seconde manche pour décrocher le billet de la qualification aux demi-finales, alors que «Le Doyen», accroché par le WA Casablanca (1/1), se devra de se révolter dans cette rencontre retour. Les gars du Chabab sont à 90′ d’une qualification historique au dernier carré de la plus prestigieuse des compétitions africaines, mais pour cela ils doivent être concentrés sur leur sujet et ne pas se laisser aller lors de ce match retour, surtout que l’adversaire est connu pour remonter des situations difficiles, lui qui reste un ogre du continent africain ayant à son actif de nombreux titres africains. Les Rouge et Blanc savent ce qu’ils doivent faire s’ils veulent décrocher la qualification, d’autant plus que la situation s’annonce quelque peu difficile. Les coéquipiers de Sayoud, meilleur joueur à l’aller, ne doivent pas céder à la pression des locaux et ne pas se focaliser sur l’arbitrage, même s’il y a quelques appréhensions de ce côté-là, étant donné que la désignation du Gambien Gasama Bakary comme directeur du jeu lors de ce match ne rassure guère les Algériens. Le Mouloudia d’Alger, lui, aura fort à faire lors de ce match face au WA Casablanca qui a pris un ascendant psychologique lors du match aller, avec ce but inscrit à l’extérieur de ses bases. Cette rencontre retour s’annonce donc très compliquée pour les gars de Bab El Oued qui seront obligés d’ouvrir le jeu et seront à découvert face à l’attaque du Widad qui reste prolifique. Toutefois, le retour de nombreux joueurs absents lors du match aller, notamment Rebiaï et Bourdim, devrait être en faveur de la formation algéroise qui jouera son va-tout. Le «Doyen» doit se dire que tout reste possible et qu’il faut jouer à fond pour ne pas avoir à le regretter.
M. M.

Article récent

--Pub--spot_img

Articles de la catégorie

- Advertisement -spot_img