13.9 C
Alger
mercredi 30 novembre 2022

Ligue algéroise de cyclisme : Le MJS invalide l’élection du président Messaoud Daoud

L’élection du président Messaoud Daoud pour un nouveau mandat à la tête de la Ligue algéroise de cyclisme a été invalidée par le ministère de la Jeunesse et des Sports, ayant exhorté l’instance au passage à tenir une nouvelle assemblée élective, et à désigner un nouveau président dans le respect des règlements en vigueur. Daoud a perdu son éligibilité après avoir été suspendu pour six mois, car les règlements en vigueur ne permettent pas aux candidats ayant écopé d’une suspension de plus de trois mois de se présenter. Un détail ayant échappé lors de l’Assemblée élective du 9 janvier courant, qui avait plébiscité Messaoud Daoud pour un nouveau mandat de quatre ans à la tête de la Ligue algéroise de cyclisme (ndlr, 2021-2024). Une situation qui a amené la Fédération algérienne de cyclisme (FAC) a interpeller la tutelle dans la foulée, en lui présentant un rapport détaillé sur la situation, avant de demander réparation. Ainsi, après une étude approfondie du dossier présenté par la FAC, et ayant obtenu la confirmation que Messaoud Daoud était bel et bien inéligible pour un nouveau mandat olympique à la tête de la LAC, la tutelle a décidé d’invalider le résultat de l’AGE du 9 janvier courant, et de demander la tenue d’une nouvelle assemblée, dans le respect des lois.

Article récent

Le 30 Novembre 2022

--Pub--spot_img

Articles de la catégorie

- Advertisement -spot_img