22.9 C
Alger
lundi 5 décembre 2022

Ligue 1 algérienne (17e journée): Le MC Oran se rate lamentablement

Le MC Oran a raté l’occasion de s’emparer seul de la tête de la Ligue 1 algérienne de football, après le nul concédé à domicile face à la lanterne rouge CA Bordj Bou-Arréridj (1-1), samedi pour le compte de la 17e journée, ayant vu le nouvel entraîneur de l’USM Alger, Mounir Zeghdoud, réussir son baptême du feu, en dominant l’ASO Chlef (3-0), au moment où le Paradou AC s’est imposé (2-1) dans le derby algérois face au NA Hussein Dey. Mais le fait saillant de ce samedi, outre la victoire en déplacement du PAC, a probablement été ce semi-échec à domicile du club d’El Hamri, de surcroît face à la lanterne rouge du championnat, qui n’a remporté aucune victoire depuis l’entame de la saison. Une contre-performance aux lourdes conséquences, puisque le MCO a laissé passer l’occasion de subtiliser le leadership à la JS Saoura, qui conserve ainsi sa première place, avec 32 points, suivie du club d’El Hamri (2e/31 pts), au moment où malgré son précieux nul à Oran, le CABBA reste scotché à la dernière place, avec seulement cinq unités au compteur. De son côté, le nouvel entraîneur de l’USM Alger, Mounir Zeghdoud, qui a remplacé le Français Thierry Froger au pied levé après une crise de résultats, a réussi à redresser la situation dès sa première sortie officielle, en dominant l’ASO Chlef (3-0). Des réalisations signées Benchaâ (10′), et surtout Belkacemi, auteur d’un doublé aux 13′ et 67′, qui permettent au club de Soustara de s’emparer seul de la 8e place avec 24 points. Soit, à deux longueurs derrière le Paradou AC, qui est allé défaire le NA Hussein Dey dans le derby algérois. Un précieux succès qui propulse le PAC à la 7e place avec 26 points, au moment où le Nasria reste scotché à la 14e, avec 17 unités au compteur. Pour sa part, le NC Magra l’a difficilement emporté contre la JSM Skikda (3-2), grâce à des réalisations signées Bourahla (47′), Demane (81′) et Khelili (85′), au moment où du côté adverse, c’est l’ancien Mouloudéen Merzougui qui s’était offert un doublé aux 70′ et 89′. Même à Aïn M’lila, l’ASAM locale a sué pour parvenir à l’emporter contre une coriace équipe de l’US Biskra, tombée à la toute dernière minute du temps réglementaire. En effet, les visiteurs avaient très bien démarré ce match, ouvrant le score dès la 33′ par Adouane et ce n’est qu’à la 63′ que les coquelicots avaient réussi à niveler la marque par Hamia. Quoique, mis à part ce bref moment de fébrilité, l’USB semblait être bien en place et sur le point de repartir avec le point du nul, lorsque le buteur-maison Merouane Dehar a surgi, pour offrir un succès inattendu à son équipe (89′). A la faveur de ce succès, l’ASAM rejoint l’Olympique de Médéa à la 4e place avec 29 points, au moment où l’USB reste 15e avec l’ASO Chlef, avec 16 points.
R. S.

Article récent

--Pub--spot_img

Articles de la catégorie

- Advertisement -spot_img