3.9 C
Alger
dimanche 4 décembre 2022

Ligue 1 algérienne (17e journée): La JS Saoura retrouve le fauteuil de leader

En l’absence de l’ES Sétif, qui se trouve au Caire pour disputer la deuxième journée de la Coupe de la CAF face au Ahly Benghazi et dont le match face à la JSK a été reporté, la JS Saoura s’est emparée une nouvelle fois du leadership de la Ligue 1, en battant vendredi le WA Tlemcen (1-0), pour le compte de la 17e journée, ayant vu le MC Alger et le CR Belouizdad se neutraliser (1-1) dans le derby algérois.

Par Mahfoud M.

L’excellente opération de cette journée est donc celle réalisée par la JSS, ayant provisoirement repris les commandes du championnat avec 32 points. Le club de Béchar l’a emporté grâce à un penalty transformé par Hamidi à la 33′, reléguant le WAT par la même occasion à la 13e place du classement général, avec seulement 18 unités au compteur. Dans le derby algérois, les choses avaient relativement bien démarré pour le Doyen, ayant ouvert le score par Belkheir juste après le retour des vestiaires (47′). Mais la joie des Vert et Rouge a été de courte durée, puisqu’une erreur fatale du gardien Farid Chaâl a permis au Béninois Koukpo d’égaliser peu après l’heure de jeu (63′). Un score de parité qui n’arrange aucun des deux antagonistes, car si le CRB reste provisoirement 8e avec 22 points, le MCA n’est que 11e, avec 20 points, et avec le sérieux risque de se faire dépasser par certains concurrents directs. Le Doyen souffle le chaud et le froid et n’arrive pas à être régulier, ce qui n’est pas fait pour rassurer les «Chnaouas» qui s’attendaient à un meilleur parcours, surtout qu’il s’agit de l’année du centenaire.
De leur côté, l’Olympique Médéa et l’USM Bel-Abbès, qui ont joué ce vendredi, se sont finalement neutralisés sur le score d’un but partout, alors que le «carton du jour» a été à l’actif du CS Constantine, qui a littéralement atomisé le RC Relizane (5-2). Les choses avaient pourtant relativement bien démarré pour les visiteurs, ayant ouvert le score dès la 3e par Balegh, mais la réaction des Sanafir a été impitoyable, notamment par leurs buteurs-maison Aymen Lakdja et Abdelhakim Amokrane, qui ont réussi des doublés, respectivement aux (31′, 52′) et (64′, 84′). Un précieux succès à domicile, qui permet au CSC de rejoindre provisoirement l’USM Alger à la 9e place avec 21 points, au moment où le RCR s’est fait rejoindre par le MCA à la 11e place, avec 20 points chacun.
M. M.

Article récent

Le 04 Decembre 2022

--Pub--spot_img

Articles de la catégorie

- Advertisement -spot_img