23.9 C
Alger
vendredi 1 juillet 2022

Libye: Le fondateur de Blackwater a violé l’embargo sur les armes

Erik Prince, fondateur de la société de sécurité privée Blackwater et farouche partisan de l’ancien président américain Donald Trump, a violé un embargo de l’ONU sur les armes en Libye, selon un rapport confidentiel révélé vendredi dans la presse.

Par Moncef Gh.

Les quotidiens «New York Times» et «Washington Post» ont eu accès à ce rapport de 121 pages compilé par des enquêteurs de l’ONU pour le Conseil de sécurité.
Selon lui, Erik Prince a envoyé des mercenaires étrangers et des armes à Khalifa Haftar alors qu’il tentait de faire chuter le gouvernement libyen soutenu par la communauté internationale en 2019.
Cette opération, d’un montant de 80 millions de dollars, prévoyait la formation d’un commando pour traquer et tuer de hauts responsables libyens, dont certains potentiellement détenteurs de passeports européens, rapporte le «New York Times».
Erik Prince, qui est aussi le frère de l’ancienne ministre de l’Education Betsy DeVos, est le fondateur de la société de sécurité privée Blackwater, dont quatre ex-agents reconnus coupables du meurtre de 14 civils irakiens en 2007 à Baghdad, ont été graciés par Donald Trump en décembre 2020.
Les accusations du rapport pourraient conduire à des sanctions à l’encontre de M. Prince, dont une interdiction de voyager, selon le «Times».

Relations égypto-libyennes : al-Sissi réaffirme son soutien aux nouvelles autorités
Le président égyptien, Abdel-Fattah al-Sissi, a réaffirmé, jeudi, la volonté de son pays de soutenir le peuple libyen et les nouvelles autorités dans l’établissement de mécanismes de gouvernance, a déclaré le bureau du président dans un communiqué.
M. Sissi a tenu ces propos lors d’une rencontre avec le nouveau Premier ministre libyen, Abdelhamid Dbeibah, en visite en Egypte, à laquelle ont également participé le Premier ministre égyptien, Moustafa Madbouli, et le directeur du Service des renseignements généraux, Abbas Kamel.
M. Debeibah et Mohamed Younes el-Menfi, président du Conseil présidentiel, ont été chargés par les membres du Forum de dialogue politique libyen(FDPL) de gérer la phase de transition qui prendra fin le 24 décembre prochain, date de la tenue des élections générales.

Reprise des vols libyens à destination du Caire
Les autorités égyptiennes ont annoncé, jeudi, la reprise des vols en provenance de la Libye, après une suspension de plus d’un an, selon les médias locaux.
Le journal «Al-Ahram» a rapporté, d’après la déclaration du directeur de l’Autorité égyptienne de l’aviation civile, Ashraf Noyer, que «les autorités ont approuvé la reprise des vols de Libyan Airlines vers l’Egypte».
Noyer a également précisé que «la reprise des vols entre la Libye et l’Egypte devait commencer jeudi, en provenance de l’aéroport Benina de Benghazi (nord-est) vers l’aéroport Burj Al Arab d’Alexandrie (nord)».
D’autres vols sont programmés pour la semaine prochaine de l’aéroport de Mitiga à Tripoli vers Burj Al Arab à Alexandrie, après une interruption de plus d’un an, a-t-il ajouté.
M. Gh.

Article récent

--Pub--spot_img

Articles de la catégorie

- Advertisement -spot_img