13.9 C
Alger
samedi 1 avril 2023

Libye: Le Comité militaire mixte (5+5) examine la réouverture de la route côtière

La réouverture de la route côtière et sa sécurisation ont été les principales thématiques abordées, jeudi, par le Comité militaire mixte libyen (5+5), réuni à Syrte, à l’Est de la Libye, dans le cadre du 7e round des réunions régulières entre les deux parties, a indiqué la Mission d’appui des Nations unies en Libye (Manul).

Par Lyes G.

«Le Comité militaire mixte libyen (5+5) a axé ses discussions, jeudi, sur la nécessité d’accélérer la réouverture de la route côtière et sa sécurisation en vue de faciliter les déplacements des citoyens et l’acheminement des marchandises», a précisé la Manul dans un communiqué.
«Les discussions de jeudi ont vu la présence outre des membres du Comité militaire, des démineurs issus des deux parties et des experts de l’ONU»,a ajouté la Mission onusienne, soulignant que «d’autres thématiques seront abordées dans les prochains jours».
«Il s’agit, notamment, de la thématique de retrait de tous les mercenaires et forces étrangères présentes en Libye, une contrainte qui commence à peser sérieusement sur le cours du processus de dialogue libyen qui a atteint des étapes importantes», indique-t-on de même source.
Le retrait des mercenaires et des forces étrangères est désormais le souhait de beaucoup de parties dont l’ONU, l’Union africaine(UA), l’UE et la Ligue des Etats arabes.
Selon les estimations fournies par l’ONU en décembre, «il y a encore quelque 20 000 forces étrangères et/ou mercenaires et 10 bases militaires occupées totalement ou partiellement par des forces étrangères en Libye, en violation de la souveraineté libyenne».
Le délai de 90 jours accordé à l’évacuation des mercenaires et des forces étrangères de Libye a expiré le 23 janvier dernier, sans qu’un nouveau mécanisme ou accord n’ait été trouvé.

La Manul se félicite de la réunion du Comité militaire mixte
La Mission d’appui des Nations unies en Libye (Manul) s’est félicitée jeudi de la tenue du 7e round des réunions régulières du Comité militaire mixte libyen (5+5) à Syrte, dans l’Est de la Libye, a indiqué un communiqué publié jeudi sur le site de la mission.
«La Manul se félicite de la convocation du 7e cycle du Comité militaire mixte (5+5) du 4 au 7 février, pour poursuivre la planification de la mise en œuvre de l’accord de cessez-le-feu signé le 23 octobre 2020 à Genève», précise le texte.
Enfin, «le Comité achèvera les discussions avec la Manul sur les exigences nécessaires pour le déploiement d’observateurs de l’ONU à l’appui du mécanisme libyen de surveillance du cessez-le-feu», ajoute le communiqué.

Vendredi, vote sur le Conseil exécutif unifié
Le vote sur le Conseil exécutif unifié (Conseil présidentiel + poste de Premier ministre) en Libye devait avoir lieu, hier à Genève, sous l’égide de l’ONU, a indiqué, jeudi, la Mission d’appui des Nations unies en Libye (Manul).
«Les membres du Forum politique de dialogue libyen (LPDF) voteront, vendredi (hier, ndlr), pour le Conseil présidentiel et le poste de Premier ministre», a fait savoir la Manul dans un communiqué rendu public, précisant que «seules les listes qui correspondent aux conditions prévues par le mécanisme de sélection du Conseil exécutif unifié seront retenues».
L’option pour la formule des listes a été choisie pour le Conseil présidentiel, en raison de l’échec des 24 candidats à obtenir, mardi, le seuil requis, à savoir 70 % des voix, et ce, conformément aux termes du mécanisme de sélection du Conseil exécutif unifié adopté par les membres du LPDF .
Les 21 candidats au poste de Premier ministre ont été tous auditionnés par les membres du LPDF en ce qui concerne leurs programmes et visions quant à la gestion de la période de transition devant s’étaler jusqu’aux élections de décembre prochain.
La chef de la Manul et représentante spéciale par intérim de la Manul en Libye, Stéphanie Williams, a indiqué, mercredi, que tous les candidats au poste de Premier ministre ont «signé un engagement relatif au respect de la feuille de route tracée, à la tenue des élections à la date fixée préalablement et au respect des résultats du scrutin».
Le vote sur le Conseil exécutif unifié se tient au cours d’un nouveau cycle des pourparlers inter-libyens à Genève en Suisse (du 1er au 5 février), sous l’égide de l’ONU. Le Conseil exécutif unifié aura pour mission de réunifier les institutions libyennes et assurer la sécurité d’ici aux prochaines élections prévues le 24 décembre prochain.

L. G.

 

Article récent

--Pub--spot_img

Articles de la catégorie

- Advertisement -spot_img