26.9 C
Alger
vendredi 18 juin 2021

L’hypothèse la moins probable d’une victoire de Marine Le Pen

On est à une année seulement du premier tour d’une présidentielle française qui dans le principe devrait se jouer en deux tours mais qui, semblable en cela à la précédente, est appelée à se trancher en un seul, en faveur du président sortant, Emmanuel Macron, dans le meilleur des scénarios. A une année de l’échéance, l’autre possibilité, la victoire de sa rivale d’extrême droite, Marine Le Pen, n’en devrait pas moins être envisagée, et sérieusement, et plus encore discutée dans l’ensemble de ses implications politiques, au double plan interne et externe. On n’observe pour le moment rien de tel en France, comme si l’accession au pouvoir d’une représentante de l’extrême droite pour la première fois depuis la fin de la Seconde Guerre mondiale n’avait aucune chance de se produire. Cette absence de débat sur une question de première importance est d’autant plus étrange que l’écart dans les sondages entre les deux principaux compétiteurs est allé se réduisant au cours de ces quatre dernières années. Cet écart au deuxième tour serait de 4 points, à en croire du moins les sondages les plus récents, c’est-à-dire qu’il équivaut à la marge d’erreur inhérente à ce genre d’exercice, qu’on nomme aussi l’épaisseur du trait.

A4 points de moins que son rival, Le Pen conserve ses chances de l’emporter au bout du compte. L’éventualité de son élection est donc rien moins qu’une lointaine possibilité, une hypothèse d’école, quelque chose qu’on n’envisage jamais que par acquit de conscience. Mais puisque les Français ne veulent pas regarder en face, en tout cas dès à présent, ce scénario, faisons-le à leur place. Supposons donc que ce n’est pas Macron qui l’emporte en mai de l’année prochaine mais Le Pen. Pour la première fois dans l’histoire de la France, l’extrême droite, héritière du régime ignoble de Vichy, accède au pouvoir suprême en France de la façon la plus régulière et légitime qui soit, par la voie de l’urne, comme les Nazis en 1933 en Allemagne. La seule fois où cela avait pu avoir lieu, c’était au lendemain d’une défaite militaire écrasante. Quelle serait la réaction de l’Etat français, c’est-à-dire de tout ce que la France compte de républicains convaincus ? Accepteraient-ils la sanction des urnes, malgré l’isolement de leur pays qui en résulterait à coup sûr ; ou la refuseraient-ils quitte à mettre fin à l’ordre constitutionnel en vigueur ? L’hypothèse la plus forte est que la France ferait ce que l’Algérie a fait en janvier 1992, elle ne reconnaîtrait pas la victoire de l’extrême droite. Elle ferait comme elle : entre la destruction de l’Etat français, et une crise politique aux conséquences incalculables, elle ferait ce deuxième choix, d’autant plus facilement dans son cas qu’elle sait d’expérience ce qu’il en résulte de laisser les fascistes prendre le pouvoir sous prétexte qu’ils ont reporté les élections. Entre mettre fin à un régime et laisser s’effondrer un Etat, le choix est en principe vite fait pour tout le monde. Mais on peut comprendre qu’il soit humainement pénible d’avoir à affronter dès maintenant ce genre de questions. Une présidentielle serait d’ailleurs difficilement tenable si des mois à l’avance le clivage fondamental était non pas entre les partisans des deux finalistes les plus probables mais entre ceux qui seraient disposés à accepter la victoire de l’extrême droite et ceux qui la refuseraient quoi qu’il puisse en coûter. Voilà pourquoi c’est sans doute du côté des meilleurs alliés de la France qu’il faut s’attendre aux premières mises en garde, et autres conseils d’amis. L’administration américaine semble a priori la mieux placée pour actionner la première la sonnette d’alarme à cet effet. Pour commencer à faire sentir à l’électeur français combien il aurait tort de voter pour l’héritière de Vichy. Gageons que c’est bien ce qu’ils feront l’année prochaine s’ils s’aperçoivent que les chances de Le Pen d’être élue au lieu de s’amenuiser se sont au contraire accrues.

Article récent

--Pub--spot_img

Articles de la catégorie

- Advertisement -spot_img