26.9 C
Alger
dimanche 26 juin 2022

Levée totale du couvre-feu, mais…: Inquiétant recul dans la vaccination

Après une troisième vague particulièrement meurtrière, l’Algérie connaît une décrue de la pandémie Covid-19.
Les contaminations sont passées au-dessous de la barre les 100 cas quotidiens, chiffre jamais atteint depuis son apparition. Malgré cela, les spécialistes mettent en garde contre les dangers d’une 4e vague et appellent les citoyens à se faire vacciner.

Par Louisa Ait Ramdane

Après plusieurs mois de reconduction du confinement, le gouvernement a décidé d’y mettre fin dans toutes les wilayas, et ce, pour une durée de 21 jours. La décision prend effet à partir d’aujourd’hui. Cependant, la levée du confinement partiel à domicile ne signifie pas que les Algériens peuvent à nouveau tenir des regroupements familiaux comme les mariages et les circoncisions ou des rassemblements dans les rues et les places publiques. Le gouvernement a décidé de maintenir «l’interdiction, à travers le territoire national, de tout type de rassemblement de personnes et de regroupement familial, notamment la célébration de mariages et autres événements». Il a également reconduit la «mesure relative au retrait définitif de l’autorisation d’exercice de l’activité pour les salles des fêtes qui enfreignent l’interdiction en vigueur». Rappelant que la levée du couvre-feu nocturne sur l’ensemble du territoire national est le résultat de la «diminution des cas de contamination enregistrée ces derniers jours», le gouvernement met en garde que cela «ne signifie pas pour autant que le risque soit totalement écarté et qu’elle ne doit pas conduire au relâchement de la vigilance de la part des citoyens».
Malgré cette stabilisation, le danger d’une quatrième vague n’est donc pas écarté par les professionnels de la santé qui s’accordent à dire que le risque est toujours là. Il ne faut surtout pas oublier que la grippe saisonnière va bientôt faire son apparition, ce qui pourrait compliquer la situation avec une possible quatrième vague de Covid-19. Ils soutiennent, en même temps, que la vaccination pour tous est le seul moyen, voire la seule arme contre la propagation de la pandémie de Covid-19.
Commentant la situation épidémiologique actuelle, le président du Conseil de l’Ordre des médecins et membre du Comité scientifique, Dr Bekkat Berkani, a affirmé que les contaminations au Covid-19 ne pourront pas atteindre le zéro actuellement. «Le pays enregistre une stabilité en matière de contaminations, or cela ne signifie pas que nous nous sommes débarrassés de l’épidémie», a-t-il confirmé à une chaîne de télévision privée, soulignant que «beaucoup d’Algériens pensent que l’épidémie a été éradiquée, ce qui se traduit par le relâchement constaté dans le respect des mesures barrières, notamment la distanciation». Indiquant que le risque d’une quatrième vague de contaminations est possible, il a expliqué qu’elle pourra se manifester entre le mois de novembre et janvier, une période favorisée par la propagation de la grippe saisonnière. Selon lui, «il est très difficile de faire une distinction entre l’infection au Covid-19 et la grippe saisonnière, d’autant que cette dernière touche également le système respiratoire».

De nombreux Algériens continuent à bouder le vaccin
La campagne de vaccination anti-Covid se poursuit en Algérie dans un contexte de décrue de la pandémie Covid-19. Et beaucoup d’Algériens continuent à bouder le vaccin. Le président du Conseil de l’Ordre des médecins reconnaît qu’il y a effectivement une réticence au vaccin. «Nous constatons un recul significatif dans l’affluence à la vaccination. Une vaccination retardée contribuerait à la propagation de l’épidémie», a-t-il mis en garde. Selon lui, cela intervient «en raison du manque de campagnes de sensibilisation et de la sous-estimation de le gravité de l’épidémie de la part du citoyen». Il dira que la campagne de vaccination ne suffira pas à elle seule. «Il faut s’assurer d’une organisation préalable. Il faut une campagne de sensibilisation et de communication qui soit à la hauteur des enjeux», a-t-il estimé.
L. A. R.

Article récent

--Pub--spot_img

Articles de la catégorie

- Advertisement -spot_img