10.9 C
Alger
mercredi 30 novembre 2022

Les textes datent de 1983: Les lois régissant le système de sécurité sociale seront révisées

Youcef Cherfa, ministre du Travail, de l’Emploi et de la Sécurité sociale, a indiqué, jeudi, qu’il sera procédé « à la révision de toutes les lois régissant le système de sécurité sociale, datant de 1983 ». S’exprimant lors d’une séance plénière à l’APN, consacrée aux questions orales, le ministre fera savoir que les nouvelles propositions seront annoncées la semaine prochaine. En réponse à une question sur la nécessité d’élargir la liste des médicaments remboursables, il dira que les médicaments « sont en tête des dépenses de la Caisse nationale des Assurances sociales qui augmentent annuellement, eu égard à l’augmentation du nombre des bénéficiaires des remboursements en nature sur maladies ». Le nombre des titulaires de la carte « chifa », a-t-il ajouté, s’élève à 17 millions de bénéficiaires, faisant profiter 31 millions de citoyens. Et de souligner que l’établissement de la liste des médicaments remboursables se faisait sur la base « d’une étude menée par une commission conjointe regroupant les secteurs du Travail et du Commerce », prenant en considération « les équilibres financiers de la CNAS. Youcef Cherfa a expliqué que le remboursement des frais des scanners et analyses médicales « est régi par un autre cadre réglementaire », précisant que « ces prestations sanitaires sont prises en charge à titre gracieux au profit des ayants-droit dans le secteur public ». Concernant le conventionnement entre les établissements publics hospitaliers (EPH) et les cliniques spécialisées dans la prise en charge des cancéreux, le ministre a indiqué que « les capacités actuelles des Caisses de sécurité sociale ne permettent pas d’élargir le conventionnement aux cliniques spécialisées dans la prise en charge des cancéreux ». Le conventionnement, a-t-il rappelé, se limitait actuellement aux « maladies cardiovasculaires, à l’hémodialyse et à la gynécologie-obstétrique ». Il a expliqué, par ailleurs, que le système de Sécurité sociale contribuait annuellement au financement du budget du secteur de la santé dans le cadre du conventionnement à hauteur de « 118 milliards de DA » en vue d’alléger la pression sur les EPH et d’améliorer la prise en charge des patients. Interrogé sur le recrutement des titulaires d’un diplôme de Doctorat dans les administrations publiques, le ministre du Travail dira que l’instruction adressée en 2021 avait fixé les modalités et les conditions de recrutement de cette catégorie, ajoutant que son application se faisait selon les besoins de chaque secteur. S’agissant de l’allocation chômage, il fera état du versement « à ce jour, de 1.839.000 allocations dans les CCP des bénéficiaires ».

Massi S.

Article récent

Le 30 Novembre 2022

--Pub--spot_img

Articles de la catégorie

- Advertisement -spot_img