17.9 C
Alger
vendredi 18 juin 2021

Les mesures anti-coronavirus ne sont plus respectées : Les achats de l’Aïd amplifient le relâchement

A la veille de la célébration de l’Aïd El Fitr, les rues de la capitale et des grandes villes connaissent une ruée exceptionnelle des consommateurs sur les boutiques de prêt-à-porter et les marchés informels pour l’achat de vêtements.

Par Louisa Ait Ramdane

Cette affluence se constate en dépit de la hausse des cas de contamination au coronavirus et les appels lancés par les spécialistes pour le respect des mesures barrières. Les rues de la capitale ne désemplissent pas, de jour comme de nuit. Les citoyens continuent à affluer sur les marchés et les boutiques pour l’achat de vêtements neufs, surtout pour les enfants. Impossible de se frayer un chemin tant les voies et les trottoirs sont bondés. Des files d’attente se forment aux abords des boutiques d’habillement, avec une clientèle habituellement féminine. Les trottoirs sont totalement occupés par les vendeurs informels qui proposent des jouets, des vêtements pour enfants, femmes et hommes, des articles ménagers, des produits d’emballage pour gâteaux et pâtisserie, … Les gestes barrières ne sont observés ni par le citoyen ni par le commerçant. Dans les lieux publics comme les marchés, le port du masque et la distanciation physique sont délaissés. Les bilans quotidiens des cas de contamination au coronavirus, en hausse permanente, renseignent sur ce relâchement inquiétant dans le comportement des Algériens au respect des mesures barrières, notamment à l’approche de l’Aïd en raison d’une affluence record des consommateurs sur les boutiques et marchés. La situation est de plus en plus préoccupante, d’autant qu’un relâchement du respect des gestes barrières a été constaté, depuis le début du mois de ramadhan, dans les lieux publics, marchés, transports en commun, magasins,… Il suffit de faire un tour dans les rues pour constater de visu que la plupart des gens ne porte pas de masque de protection et ne respecte aucune distanciation physique, surtout que les contrôles relatifs au port du masque de protection dans les magasins, transports publics et autres, ne sont plus effectués comme avant. Conséquence de l’allègement des mesures de lutte contre le virus et l’absence d’un contrôle rigoureux, le citoyen a baissé la garde, notamment concernant le port du masque. Pourtant, les spécialistes ne cessent d’appeler à faire preuve de vigilance et à observer de manière rigoureuse les mesures barrières, notamment celle ayant trait au port du masque, au lavage fréquent des mains et surtout à la distanciation physique. Le Comité de suivi de la pandémie, les médecins et le premier responsable du secteur de la Santé ne cessent de répéter que sans un strict respect des gestes barrières et de la distanciation sociale, un rebond rapide de la pandémie de Covid-19 est à craindre. Ces derniers sont nombreux à alerter contre le risque d’une troisième vague de la pandémie, en raison de l’apparition de nouvelles souches du virus, de l’abandon des mesures de prévention et du retard dans la campagne de vaccination. Les Algériens doivent se ressaisir en observant les mesures barrières, surtout que le variant continue a faire des victimes chez nous. Le gouvernement doit également mettre le paquet dans la campagne de vaccination qui, pour l’instant, tourne au ralenti.
L. A. R.

Article récent

--Pub--spot_img

Articles de la catégorie

- Advertisement -spot_img