19.9 C
Alger
mardi 27 septembre 2022

«Les élucubrations» des médias marocains sont «sans fondement» La mise au point de Belani

L’Envoyé spécial chargé de la question du Sahara occidental et des pays du Maghreb, Amar Belani, a déclaré, hier, que «les élucubrations» colportées par les médias marocains au sujet de la réunion du Conseil de la Ligue des Etats arabes sont «absolument sans fondement». Dans une mise au point qu’il a faite, M. Belani a indiqué : «Fidèle à sa vocation et à sa pratique de fabriquant de triomphes diplomatiques imaginaires, la MAP (et ses satellites médiatiques) vient de fabuler sur de soi-disant avancées et points enregistrés contre l’Algérie, lors de la réunion du Conseil de la Ligue arabe qui vient d’achever ses travaux au Caire». Toutefois, à bien lire les documents officiels adoptés par cette session, «on se rend compte rapidement que les élucubrations du porte-voix médiatique officiel du Makhzen sont absolument sans fondement», affirme Belani. En effet, dans la résolution sur le suivi des «ingérences iraniennes dans les affaires intérieures des Etats arabes», il n’est nullement fait mention du Front Polisario et la délégation algérienne a fait consigner dans le document officiel que «face aux dangers des organisations terroristes et séparatistes et de leur classification, l’Algérie appelle toujours au respect de la légalité internationale et des résolutions des Nations unies dans le respect de la souveraineté et de l’indépendance des Etats». Elle appelle également à la coordination des efforts internationaux pour lutter contre ce phénomène, dans le cadre de la stratégie des Nations unies et du respect des règles de la légalité internationale et du droit des peuples à l’autodétermination conformément à la liste des 17 derniers territoires non autonomes fixée par les Nations unies en relation avec leur décolonisation. Sur cette base, explique le diplomate, «le contenu du préambule de la résolution, qui fait référence à la réunion d’un comité de suivi, ne reflète pas ces principes fondamentaux des Nations unies et la délégation algérienne tient à souligner que ce qui est qualifié d’éléments terroristes séparatistes concerne seulement ceux qui sont classés en tant que tels par les Nations unies et que les frontières visées sont celles qui sont internationalement reconnues». Par ailleurs, le Conseil des ministres a retoqué le projet initié par le Maroc en vue de l’élaboration d’un rapport additionnel portant sur les dimensions juridique et humaine en complément au «Plan global pour réduire le recrutement d’enfants dans les conflits armés et terroristes» et il a confié au Secrétariat général de la Ligue arabe, la tâche de conduire l’opération en concertation avec l’ensemble des Etats membres. En conclusion, M. Belani juge qu’«il est malheureux de dresser le constat amer de l’instrumentalisation de la Ligue des Etats arabes, par un petit groupe au service d’intérêts étroits, dans des joutes stériles qui éloignent la Ligue de sa vocation essentielle et limite ses contributions tant à la promotion de la cause légitime du peuple palestinien qu’à la résilience nécessaire pour relever les défis du monde contemporain». «Un sursaut salutaire est indispensable. Ce sera à Alger ou nulle part ailleurs», conclut Amar Belani.

Samia H.

Article récent

--Pub--spot_img

Articles de la catégorie

- Advertisement -spot_img