21.9 C
Alger
lundi 27 juin 2022

Les bijoux de corail L’empreinte du patrimoine de Chlef

La ville de Ténès (55 km au nord de Chlef) est réputée pour son artisanat des bijoux en corail, perles et autres coquillages naturels, forts prisés par les nombreux visiteurs de cette région côtière et généralement utilisés pour parer la mariée et parfaire la toilette nuptiale lors des mariages de la région. Selon Mme Keira Barbari, présidente de l’association «Ahlam» pour les échanges culturels, «les régions du littoral de Chlef, dont notamment la ville de Ténès, ont toujours été réputées pour la fabrication de bijoux traditionnels en corail et perles naturelles (matières premières disponibles à l’échelle locale), devenus (bijoux) plus tard un symbole de l’identité et du patrimoine local», a-t-elle observé. La responsable n’a pas manqué de se féliciter du «grand succès» acquis par ces bijoux, fruit de l’ingéniosité, de l’imagination et du savoir-faire des artisans et artisanes de la région, auprès des nombreux visiteurs de la ville, en saison estivale notamment, tout en étant devenus un atour incontournable des parures de la mariée lors des noces traditionnelles organisées dans la région de Chlef, a-t-elle ajouté. «Les bijoux en corail et en perles naturelles se portent désormais avec tous les costumes traditionnels (chaouis, kabyles..) parant les mariées, tout en offrant une grande latitude aux femmes de les porter avec des vêtements modernes, ce qui explique leur large diffusion parmi les différentes catégories de la société», a estimé Mme Barbari. «Les bijoux en corail et perles naturelles sont une marque déposée du patrimoine de la région de Ténès, dont nous œuvrons à faire la promotion à travers le reste du pays», a soutenu dans une déclaration à l’APS Mme Bouchra Chaouch, une artisane de la ville de Ténès, rencontrée à l’exposition de bijoux traditionnels, abritée par le musée public national «Abdelmadjid-Meziane», à l’occasion de la Journée arabe du patrimoine, célébrée les 26 et 27 février. Elle a expliqué que la fabrication de bijoux traditionnels avec ces matières premières (corail et perles) offre des options et choix multiples à leurs utilisateurs, contribuant ainsi à la mise en lumière de la diversité culturelle des différentes régions de Chlef en particulier, et de l’Algérie en général, du fait que l’artisanat traditionnel est généralement le symbole de l’identité et des coutumes de chaque région. Une idée corroborée par le citoyen Slimane Henni qui a affirmé que les bijoux corail et en perles naturelles sont dotés d’une symbolique sociale telle qu’il ne rate jamais une occasion pour en acquérir au profit des femmes de sa famille, au vu notamment de leurs prix abordables comparativement aux prix des bijoux en métaux précieux.

M. K.

Article récent

--Pub--spot_img

Articles de la catégorie

- Advertisement -spot_img