25.9 C
Alger
mardi 3 août 2021

Le régime du Makhzen continue d’inonder l’Algérie de cannabis: Plus de 12 quintaux de kif saisis en une semaine

Aussi bien dans les grandes villes que dans la campagne, le fléau de la drogue prend de l’ampleur. Les dealers se multiplient et les consommateurs aussi. Malgré les efforts de l’Etat, les quantités de résine de cannabis et d’autres stupéfiants saisis ne cessent d’augmenter et les chiffres parlent d’eux-mêmes. Plus que jamais, le pays est submergé de drogue provenant essentiellement du Maroc voisin. En effet, la drogue marocaine continue d’inonder le territoire algérien. C’est ce qui ressort du bilan opérationnel de l’Armée nationale populaire, rendu public hier. Selon le MDN, des détachements et des unités de l’Armée nationale populaire (ANP) ont mené, durant la période allant du 9 au 15 juin, plusieurs opérations dans le cadre de la lutte contre le terrorisme, la criminalité, la contrebande et l’émigration clandestine, témoignant ainsi de «l’engagement infaillible» des Forces armées à «préserver la quiétude et la sécurité» dans le pays, indique un bilan opérationnel de l’ANP rendu public hier. Ainsi, en continuité des efforts soutenus visant à contrecarrer le fléau du narcotrafic dans notre pays, «des détachements combinés de l’ANP ont intercepté, en coordination avec les différents services de sécurité dans diverses opérations exécutées à travers les différentes Régions militaires, 26 narcotrafiquants et saisi 12 quintaux et 38,5 kilogrammes de kif traité que les bandes criminelles ont tenté d’introduire à travers les frontières avec le Maroc». A ce titre, «des détachements de l’ANP et les services de la Gendarmerie nationale et des Gardes-frontières ont arrêté, au niveau des territoires des 2e et 3e RM, sept narcotrafiquants et saisi 11 quintaux et 98 kilogrammes de kif traité, tandis que 19 autres narcotrafiquants ont été appréhendés et 40,5 kilogrammes de kif traité et 33 856 comprimés psychotropes ont été saisis dans diverses opérations menées dans les autres RM», ajoute la même source. Par ailleurs, «des détachements de l’ANP ont intercepté à Tamanrasset, In Guezzam, Bordj Badji Mokhtar et Djanet, 70 individus et saisi 16 véhicules, 60 groupes électrogènes, 20 marteaux-piqueurs, ainsi que des explosifs et outils de détonation et d’autres équipements utilisés dans des opérations d’orpaillage illicite, tandis que 62 quintaux de tabacs, 5 196 unités d’articles pyrotechniques et 1 621 unités de diverses boissons ont été saisis lors d’opérations distinctes menées à Biskra, Sétif et M’sila», ajoute le même bilan, relevant que «des tentatives de contrebande de grandes quantités de carburants s’élevant à 12 266 litres ont été déjouées à Tébessa, El-Tarf, Souk Ahras et In Guezzam». Dans le cadre de la lutte antiterroriste, «des détachements combinés de l’ANP ont appréhendé 18 éléments de soutien aux groupes terroristes dans des opérations distinctes à travers le territoire national», précise le communiqué. Dans un autre contexte, «les gardes-côtes ont mis en échec des tentatives d’émigration clandestine de 167 individus à bord d’embarcations de construction artisanale à Alger, Oran, Mostaganem, Tlemcen, Aïn Témouchent, Annaba et Skikda», alors que «96 immigrants clandestins de différentes nationalités ont été appréhendés à Tlemcen, El Oued, Béchar, Oran, In Salah et In Amenas», précise le communiqué.

Meriem Benchaouia

Article récent

--Pub--spot_img

Articles de la catégorie

- Advertisement -spot_img