20.9 C
Alger
mardi 27 septembre 2022

Le recteur de l’université de Tizi Ouzou Pr. Ahmed Bouda au forum de radio locale: Une société de gardiennage et caméras de surveillance contre l’insécurité dans les campus

Le recteur de l’université Mouloud Mammeri de Tizi Ouzou, le professeur Ahmed Bouda a appelé jeudi la communauté universitaire à la sérénité afin de parachever le processus de redressement de la situation sur divers plans de l’université de Tizi Ouzou. Il a souligné l’amélioration des conditions de déroulement des enseignements au sein de cet établissement après 16 mois de sa nomination à sa tête. Intervenant au forum de Radio Tizi Ouzou, Ahmed Bouda a mis en avant les problèmes d’insécurité et d’instabilité auxquels l’université Mouloud Mammeri était confrontée depuis des années avant de s’étaler sur les principales étapes du redressement de la situation. Un redressement qui a permis, selon le même responsable, aux étudiants de suivre leur cursus d’enseignement dans des conditions normales. Ahmed Bouda a, ce propos, affirmé que pour la première fois des années l’année universitaire est entamée en septembre à Tizi Ouzou alors qu’auparavant celle-ci débutait dans certaines facultés en janvier et février. Le cheval de bataille du recteur a été la lutte contre l’insécurité qui régnait rendant difficile les conditions des enseignements et de la recherche pour la communauté universitaire. Tellement le passif hérité était lourd, le campus Hasnaoua verra l’engagement d’une société privée de gardiennage et l’installation des caméras de surveillance pour mettre fin à l’insécurité. Le recteur de l’université de Tizi Ouzou n’a pas manqué de souligner le retard dans la réalisation de plusieurs infrastructures et l’acquisition des équipements techniques et pédagogiques. Il a cité les exemples des 20 laboratoires de recherche et l’achèvement des structures au niveau du campus de Bastos. Parmi les grandes actions entreprises depuis son arrivée, Ahmed Bouda a évoqué la réfection de l’étanchéité des salles de cours et autres locaux de l’université pour plus de 8 milliards de centimes, le raccordement au réseau Internet du campus de Tamda, la réhabilitation des locaux de la faculté de médecine, l’assainissement de la situation du personnel, le lancement de la numérisation, la relance de la réalisation des 20 laboratoires de recherche et la demande d’un incubateur. Pour la nouvelle rentrée et pour faire face au flux important de nouveaux étudiants dépassant les 10.000 étudiants, le recteur de l’université de Tizi Ouzou a annoncé la réception de 3000 places avant novembre prochain et le recrutement de 77 enseignants au rang de doctorat. Au plan de recherches, Ahmed Bouda a souligné que beaucoup de travaux des chercheurs de l’université de Tizi Ouzou sont publiés dans des grandes revues spécialisées et cela a permis de se hisser au 7e rang à l’échelle nationale tout en reconnaissant que les passerelles avec son monde socio-économique immédiat demeurent l’autre grand chantier de ses responsables.

Hamid Messir

Article récent

--Pub--spot_img

Articles de la catégorie

- Advertisement -spot_img