17.9 C
Alger
vendredi 18 juin 2021

Le Professeur Mahyaoui annonce la vaccination dans les espaces publics : Plus besoin de s’inscrire sur la plateforme pour se faire vacciner

La vaccination anti-Covid s’accélère en Algérie. En dehors des structures de santé, l’opération sera élargie aux espaces publics.

Par Louisa Ait Ramdane

Dorénavant, il n’est plus nécessaire de passer par l’inscription sur la plateforme numérique du ministère de la Santé pour se faire vacciner. De nouvelles mesures sont en train d’être prises pour donner un nouvel élan à l’opération de vaccination.
En plus des centres de santé de quartier, les autorités annoncent l’ouverture d’un premier espace public dans la capitale pour la vaccination. Une initiative qui est appelée à être généralisée aux autres villes du pays.
En effet, selon le Professeur Riad Mahyaoui, membre du Comité scientifique chargé de la lutte et du suivi de la pandémie Covid-19 en Algérie, un premier espace public a été réquisitionné dans le quartier de Bab El Oued pour se faire vacciner. Il sera le premier espace supplémentaire de proximité dédié à l’élargissement de la campagne de vaccination contre le Covid-19 en dehors des structures de santé. Selon l’intervenant, cette opération «sera généralisée à travers d’autres communes de la capitale et aux autres wilayas et ce, dans l’objectif de faciliter l’opération de vaccination à travers l’ensemble du territoire national».
Grâce à la réception de nouvelles doses de vaccin anti-Covid, le nombre de personnes vaccinées a augmenté. A en croire le Professeur Mahyaoui, près de deux millions d’Algériens ont été vaccinés à ce jour. Il a révélé, dans son intervention sur les ondes de la Radio nationale, qu’au total, l’Algérie a réceptionnée plus de 2,5 millions de doses de divers vaccins anti-Covid-19. Mieux, le Professeur Mahyaoui a affirmé que 4 millions de doses seront reçues d’ici la fin juin. Voilà donc qui va booster un peu plus la campagne, ajoutant que l’Algérie recevra encore 400 000 doses de vaccin dans les prochaines 24 heures. Le membre du Comité scientifique a appelé, par ailleurs, les Algériens à se faire vacciner. Selon lui, il est tout à fait possible de vacciner les plus jeunes. Invité de la Chaîne 1, le Pr Mahyaoui a souligné que «la campagne de vaccination se déroule à un rythme normal, malgré ce que je savais de la lenteur de ses débuts». Il a appelé ainsi les citoyens à se rendre au centre de santé le plus proche pour recevoir le vaccin contre le virus corona.
Les contaminations au coronavirus connaissent une recrudescence depuis quelque temps, avec plus de 300 cas recensés quotidiennement. Les médecins et spécialistes exhortent la population au respect des gestes barrières, notamment le port du masque et la distanciation sociale. Déplorant un relâchement total vis-à-vis des gestes barrières, ils appellent à plus de vigilance et de prudence pour justement ne pas permettre au virus de se propager. Ces derniers alertent contre le risque d’une troisième vague de la pandémie, en raison de l’apparition de nouvelles souches du virus et de l’abandon des mesures de prévention.
L. A. R.

Article récent

--Pub--spot_img

Articles de la catégorie

- Advertisement -spot_img