21.9 C
Alger
vendredi 7 octobre 2022

Le Président Tebboune lors de la réunion du Conseil des ministres : Les accidents de la route exigent une solution coercitive

Le Président de la République, Abdelmadjid Tebboune, a présidé, hier, une réunion du Conseil des ministres consacrée à l’examen et à l’approbation du projet de Déclaration de politique générale du Gouvernement et de projets de loi relatifs à l’organisation et au fonctionnement de l’Assemblée populaire nationale et du Conseil de la nation, à la presse écrite et électronique et à la prévention et la lutte contre la corruption, outre deux exposés sur la sécurité routière et la plate-forme numérique de l’investisseur.

Par Aomar Fekrache
Lors de la réunion, le Président a donné un ensemble d’orientations et instructions.
Concernant le projet de Déclaration de politique générale, il a insisté pour que cette dernière prenne en ligne de compte impérativement la stratégie de l’Etat pour la relance de l’économie nationale à travers le renforcement de ses capacités financières, en encourageant les exportations hors hydrocarbures en tant que nouvelles ressources financières, la rationalisation des dépenses du gouvernement et l’engagement continu de l’Etat à la préservation du pouvoir d’achat du citoyen.
Pour le projet de loi relative à l’organisation et au fonctionnement de l’APN et du Conseil de la nation, M. Tebboune a mis l’accent sur l’importance de la relation fonctionnelle entre les deux chambres du Parlement et le Gouvernement, insistant sur l’audition des membres du Gouvernement dans tous les domaines, à l’exception de la Défense nationale et des secrets d’Etat dans les relations extérieures, étant des domaines soumis au droit de réserve.
Au sujet du projet de loi sur la presse écrite et électronique, le Président a mis en avant l’importance d’une organisation plus complète de la presse écrite et électronique à travers cette loi en vue de l’éloigner de toute forme d’exploitation, outre la déclaration des sources de financement. Il a aussi affirmé que les mécanismes prévus par le projet de loi sur la presse écrite et la presse électronique reposent sur une logique de protection des journalistes et visent à développer le secteur de l’Information. Comme il a ordonné le regroupement des sociétés d’impression publiques dans le cadre d’un nouveau plan de gestion prévoyant de placer ces sociétés sous la tutelle d’un seul établissement qui pourrait être dénommé Société nationale d’impression.
Concernant le projet de loi relative à la prévention et la lutte contre la Corruption, il a été indiqué que la Justice est le seul et unique pouvoir habilité à se prononcer sur les affaires de corruption. Elle est la seule et unique source chargée de la mise en place des mécanismes judiciaires de prévention de la société contre ce fléau. La création d’une Agence nationale chargée de la récupération des biens et fonds confisqués, en tant que nouveau mécanisme à placer sous la tutelle des ministères des Finances et de la Justice, a été ordonnée.Au sujet de l’exposé sur la plate-forme numérique de l’investisseur, il a été souligné que l’objectif principal est de garantir la transparence qui doit être concrétisée sur le terrain à travers le mécanisme de la plate-forme numérique de l’investisseur.
Concernant l’exposé sur la sécurité routière, le Président de la République a affirmé que les accidents de la route exigeaient une solution coercitive compte tenu des proportions qu’a pris ce phénomène récemment. Cela à travers, l’application des peines les plus lourdes pour les cas de non-respect avéré du Code la route, une infraction qualifiée de crime. Le Contrôle technique des véhicules de transport chaque trois mois et le renforcement du contrôle sur les sociétés de transport par bus, à travers l’impérative rotation de conducteurs pour les longs trajets et le retrait du registre de commerce aux sociétés contrevenantes.
Le président de la République a donné, au terme de la réunion, ses orientations au Gouvernement, particulièrement aux nouveaux ministres. L’acquisition, dans les meilleurs délais, d’avions et de navires en renfort des lignes aériennes et maritimes, d’Algérie vers les destinations internationales, a été soulignée. Le traitement définitif des dossiers déposés pour l’ouverture de compagnies privées de transport aérien et maritime, répondant aux standards internationaux et la mise en exploitation, dans les plus brefs délais, des avions privés confisqués sur décision de Justice, dans le cadre des affaires de corruption, sous la tutelle des entreprises nationales spécialisées, dans le cadre de l’intérêt général.
Autre orientation du Président, l’accélération de la cadence des travaux de réalisation des projets de lignes ferroviaires, à travers les régions incluses dans le nouveau plan et la reformulation d’une nouvelle stratégie pour le secteur de l’industrie pharmaceutique, à travers la consolidation de la production locale, en vue de couvrir le marché national, puis l’élaboration d’un plan d’exportation.
L’accélération et le suivi permanent des projets de réalisation des nouvelles stations de dessalement de l’eau de mer a été aussi évoqué par le chef de l’Etat, ainsi que la numérisation des services des impôts et des domaines de l’Etat, avant fin 2022.
Comme il a enjoint d’ouvrir les hôpitaux déjà réalisés à travers plusieurs wilayas du pays et le lancement des projets programmés à Oran, Constantine et Alger, ainsi que la concrétisation, dans les meilleurs délais, du partenariat algéro-germano-qatari pour la réalisation d’un hôpital répondant aux standards internationaux à Alger.
A. F.

Article récent

--Pub--spot_img

Articles de la catégorie

- Advertisement -spot_img