8.9 C
Alger
mercredi 1 février 2023

Le Président Tebboune inaugure le stade Mandela à la veille du CHAN: Une dimension africaine pour l’Algérie

Le Président de la République, Abdelmadjid Tebboune a procédé, jeudi à Alger, à l’inauguration officielle du nouveau stade de Baraki qui porte le nom du défunt leader et révolutionnaire sud-africain, Nelson Mandela, conférant à l’Algérie une dimension africaine à la veille de la 7e édition du Championnat d’Afrique des nations de football des joueurs locaux

(CHAN 2022). Ont assisté à la cérémonie d’inauguration, en plus du président Tebboune, le chef d’Etat-Major de l’ANP, le Général d’Armée Saïd Chanegriha, le ministre de l’Intérieur, Brahim Merad, le ministre de la Jeunesse et des Sports, Abderezzak Sebgag et le wali d’Alger, Abdennour Rabehi. Le petit-fils de Nelson Mandela, était aussi de la fête en plus du président de la FIFA, Gianni Infantino, le président de la CAF, Patrice Motsepe, le président de la FAF, Djahid Zefizef et le président du COA, Abderrahmane Hammad. Les travaux de réalisation du stade de Baraki ont été achevés après la décision du président de la République, M. Abdelmadjid Tebboune, qui avait ordonné, lors la réunion du Conseil des ministres en date du 22 septembre 2021, le transfert de tous les dossiers des projets de réalisation de grandes infrastructures sportives au ministère de l’Habitat, de l’Urbanisme et de la Ville en vue d’assurer un suivi permanant et efficace de leur réalisation. L’Algérie «est entrée dans la phase de la consécration de son appartenance. Ce que nous avons prouvé par le succès fulgurant des Jeux méditerranéens JM-2022 d’Oran», a déclaré le Président Tebboune à la presse à l’issue de la cérémonie d’inauguration. «Il y va de même pour le Sommet arabe qui était réussi et à travers lequel nous avons démontré notre appartenance à la nation arabe. Aujourd’hui et grâce à cet édifice qui porte le nom de l’homme symbole Mandela, nous affirmons notre identité africaine», a-t-il poursuivi.  «La concrétisation par l’Algérie de tels projets répond aux ambitions de la jeunesse algérienne et s’inscrit dans le prolongement de ses réalisations lors des Jeux méditerranéens 2022 à Oran», a affirmé le Président Tebboune, félicitant «les jeunes algériens, à travers toutes les  régions du pays, pour les réalisations accomplies, notamment à Oran à travers le complexe olympique Miloud-Hadefi d’Oran, le stade de Douéra qui sera géré par le Mouloudia d’Alger (MCA) et celui de Tizi Ouzou où évoluera la JSK». Dans le cadre de la politique de réalisation d’infrastructures sportives, le président de la République a également annoncé le «lancement de la réalisation de deux nouveaux stades de football à Ouargla et Béchar», précisant que «si le stade Chahid-Hamlaoui de Constantine ne suffit pas, nous pourrons inscrire la réalisation d’un autre stade dans la région Est du pays». Après avoir affirmé que «ces structures sont exclusivement dédiées aux jeunes algériens pour améliorer leurs performances», M. Tebboune a précisé que «l’Algérie était prête à accueillir des matchs internationaux de football en coordination avec la Fédération internationale de football (FIFA), ainsi que les différentes finales organisées par la Confédération africaine de football (CAF) ». Situé à 9 km de l’Aéroport international Houari Boumediene, le Stade de Baraki (40.000 places) s’étend sur une superficie de 43 hectares. Il compte six entrées, dont quatre réservées aux supporteurs, un parking d’une capacité de 2.185 véhicules et de 305 autobus et un héliport pour les cas d’urgence et l’accueil des délégations officielles. Cette infrastructure sportive dispose également d’un toit rétractable et de tribunes modernes, en sus d’un terrain d’entrainement.

Le Président Tebboune reçoit Zwelivelile Mandela

Le Président de la République, M. Abdelmadjid Tebboune a reçu, jeudi à Alger, Zwelivelile Mandela, petit-fils du défunt leader sud-africain, Nelson Mandela. Dans une déclaration au sortir de l’audience, Zwelivelile Mandela s’est dit « très heureux » de participer à l’inauguration du stade Baraki, baptisé du nom de Nelson Mandela qui «considérait l’Algérie comme son deuxième pays». «C’est une reconnaissance pas uniquement pour l’Afrique du Sud mais pour toute l’Afrique de baptiser cette enceinte sportive du nom du défunt Mandela. C’est un honneur pour la famille Mandela de se retrouver ici en Algérie. Nous allons continuer à nous battre pour les causes africaines, notamment celle du peuple du Sahara occidental, dernière colonie en Afrique», a affirmé le petit-fils du défunt Mandela. Le petit-fils de Mandela a souhaité toute la réussite à l’Algérie dans l’organisation du championnat d’Afrique des joueurs locaux (CHAN-2022) qui débute ce soir avec le match d’ouverture entre la sélection algérienne et son homologue libyenne à 20h00 au stade Nelson Mandela de Baraki (Alger).

Le Maroc confirme enfin sa participation

Ayant longtemps menacé de boycotter le Championnat d’Afrique des Nations (2023) qui se déroule en Algérie, à partir de ce 13 janvier, le Maroc a, en fin de compte, mit fin au suspens et annoncé sa participation au rendez-vous africain. Il faut rappeler que le Maroc, et à travers son président de la Fédération royale de football, Lekdja, avait fait du chantage en conditionnant sa participation par l’ouverture du champ aérien algérien à l’avion spécial de la Royal Air Maroc, partenaire officiel de la fédération, pour un vol direct de Casablanca vers Constantine où sont domiciliés les matchs des Lions de l’Atlas, vainqueurs des deux précédentes éditions du CHAN. La demande avait soumise à la CAF qui de son côté a sollicité le Comité d’organisation local, mais le Maroc continuait à presser pour des raisons qu’on ignore. Le dénouement a été annoncé hier, jeudi, avec la confirmation de la fédération marocaine de sa présence, ce vendredi, à Constantine, pour prendre part au rendez-vous continental.

Mahfoud M.   

Article récent

--Pub--spot_img

Articles de la catégorie

- Advertisement -spot_img