10.9 C
Alger
samedi 24 février 2024

Le président russe : «Nous apprécions le processus équilibré de la politique étrangère des dirigeants algériens»

Le président russe Vladimir Poutine a affirmé, lundi, que son pays appréciait le processus équilibré de la politique étrangère de l’Algérie, soulignant que la coopération bilatérale entre les deux pays se développait à bon rythme et que Moscou compte renforcer la coordination avec l’Algérie concernant les questions d’actualité sur les scènes internationale et régionale.

Par Hatem B.

Dans des déclarations rapportées par l’agence de presse russe «Novosti», lors de la cérémonie de remise des lettres de créance par de nouveaux ambassadeurs, dont l’ambassadeur d’Algérie à Moscou, le président Poutine a indiqué que «les relations humaines entre les deux pays continuent de s’élargir». «Nous apprécions, a-t-il dit, le processus équilibré de la politique étrangère des dirigeants algériens, d’autant que l’Algérie occupera un siège non permanent au Conseil de sécurité des Nations unies pour la période 2024-2025». «Nous renforcerons, naturellement, la coordination avec nos partenaires algériens concernant les questions d’actualité sur les scènes internationale et régionale», a-t-il ajouté.
Au volet économique, Poutine a indiqué que «la coopération commerciale et économique russo-algérienne se développait à bon rythme, le volume des échanges commerciaux entre les deux pays ayant dépassé les deux mds USD».

Un nouvel ordre mondial multipolaire remplacera le système unipolaire, déclare Vladimir Poutine

Un ordre mondial multipolaire plus juste remplacera inévitablement l’ancien système unipolaire, a déclaré lundi le président russe Vladimir Poutine, lors d’une cérémonie au cours de laquelle il a rencontré 21 nouveaux ambassadeurs étrangers et a reçu leurs lettres de créance.
«Le monde est en pleine turbulence et subit une transformation radicale. Toutefois, une tendance sous-jacente est le fait que l’ancien système unipolaire est en train d’être remplacé par un ordre mondial multipolaire plus juste», a déclaré le président russe. M. Poutine a qualifié cette transition de «processus objectif» qui est «irréversible».
Le président russe a également observé que la Russie continuerait de poursuivre une politique étrangère indépendante, et resterait ouverte à des partenariats constructifs avec tous les pays. «Notre pays n’a pas de préjugés (ni) d’intentions hostiles envers qui que ce soit», a-t-il dit, ajoutant que la Russie rejetait tout type de «confrontation de blocs», et toute décision contraire aux principes inscrits dans la Charte des Nations unies.
H. B.

Article récent

--Pub--spot_img

Articles de la catégorie

- Advertisement -spot_img