10.9 C
Alger
mercredi 30 novembre 2022

Le Premier ministre au sujet du tourisme :  « Des services de qualité et des prix étudiés pour relancer le secteur »         

Le Premier ministre, Aïmene Benabderrahmane a affirmé, hier à Alger, que la « relance du secteur du tourisme en Algérie est tributaire de la garantie de services de qualité à des prix étudiés », appelant les agences de tourisme à concourir sérieusement à la promotion de la destination Algérie.

Par: Meriem B.

Présidant aux palais des expositions (Pins maritimes) l’ouverture du 21e Salon international du tourisme et des voyages (SITEV), le Premier ministre, accompagné de membres du gouvernement, de ministres arabes et des membres du corps diplomatique accrédité, a visité plusieurs stands d’opérateurs présents au salon qui lui ont fourni des explications sur le domaine et fait part de leur préoccupations.  M. Benabderrahmane a affirmé, dans ce cadre, que « la bataille actuelle et future du secteur du tourisme est celle de la qualité des services et leur continuité », faisant observer que « la garantie de service de qualité est conditionnée par la disponibilité d’une ressource humaine qualifiée ».  Il a appelé les professionnels de ce secteur sur lequel mise l’Algérie pour relancer l’économie nationale, à « concourir sérieusement à la promotion de la destination Algérie, et à développer leurs offres de manière à couvrir l’offre et contribuer à la réduction des prix ». « Le touriste a besoin de prix étudiés lui permettant de découvrir les différentes destinations touristiques du pays », a-t-il fait remarquer. Les opérateurs touristiques sont appelés également à « développer des structures d’hébergement répondant aux standards internationaux pour permettre à l’Algérie de concurrencer les destinations touristiques réputées », a ajouté le Premier ministre qui a plaidé pour le développement du tourisme archéologique.  Poursuivant sa tournée, le Premier ministre a fait une halte au niveau des stands des tours opérateurs activant dans le sud du pays.  Mettant l’accent sur « l’importance d’investir dans le tourisme saharien et dans les hauts-plateaux », il a relevé que le développement du tourisme dans ces régions passait par « les infrastructures hôtelières, la formation du personnel, et le recours à la publicité via les chaînes de télévision, les plateformes électroniques et les réseaux sociaux pour attirer les touristes locaux et étrangers ». Le premier ministre a visité les stands d’exposants étrangers, où il a réitéré l’intérêt accordé par l’Algérie à l’échange d’expertises dans le domaine du tourisme. Il s’est rendu également aux stands de start-up activant dans le secteur auxquelles il a rappelé la disponibilité de l’Etat à leur assurer tout l’accompagnement nécessaire.  La 21e édition du Salon international du tourisme et des voyages (SITEV), un événement majeur pour le secteur, s’est ouverte jeudi et s’étalera jusqu’au 2 octobre prochain, après un arrêt de deux années à cause de la pandémie du Covid-19. Plus de 200 opérateurs locaux et étrangers dans le domaine du tourisme, des voyages et de l’hôtellerie participent à cette manifestation.

Le ministre du Tourisme insiste sur la diversification de l’investissement pour la promotion du secteur

 

Le ministre du Tourisme et de l’Artisanat, Yacine Hamadi, a insisté jeudi à Alger, sur le renforcement et la diversification de l’investissement touristique à travers l’accompagnement des porteurs de projets conformément à la nouvelle loi sur l’investissement. Lors d’une conférence de presse co-animée avec le ministre saoudien du Tourisme, Ahmed Ben Akil El-Khatib, en marge du lancement des travaux du 21e salon international du Tourisme et des Voyages (SITEV) accueillant l’Arabie saoudite en tant qu’invitée d’honneur, le ministre a affirmé que ce « salon fera connaitre l’investissement touristique en informant les investisseurs algériens et étrangers participants, de toutes les garanties et facilités prévues par la loi sur l’investissement tout en leur présentant les atouts touristiques que recèle l’Algérie ». Le ministre a mis l’accent, dans ce sens, sur « l’importance d’organiser des sorties touristiques thématiques en vue de renforcer la destination touristique algérienne afin d’attirer les touristes et permettre ainsi au

secteur de contribuer au développement économique durable et à la création de l’emploi ». Le ministre a insisté, en outre, sur « l’exploitation des compétences juvéniles dans ce secteur qui constituera une source importante de revenus et d’emploi, d’autant que l’Algérie dispose de capacités touristiques permettant le développement du secteur ».

L’intervenant a salué « les réalisations accomplies dans le secteur du tourisme en Algérie, notamment en termes de lois le régissant ou de promotion des atouts touristiques et des opportunités offertes, à la faveur de la conclusion de marchés de coopération et la participation aux foires spécialisées et la formation des ressources humaines dans ce domaine, outre la généralisation du numérique et des technologies de l’information ».

En marge du salon, l’Office national algérien du tourisme (ONAT) a signé une convention de coopération et de partenariat avec les représentants des agences de tourisme et de voyages italiennes en vue d’inciter les touristes italiens à venir en Algérie pour visiter les ruines romaines en Algérie.

M.B

 

Article récent

Le 30 Novembre 2022

--Pub--spot_img

Articles de la catégorie

- Advertisement -spot_img