19.9 C
Alger
mardi 9 août 2022

Le phénomène s’accentue pendant la saison estivale: Alerte aux intoxications alimentaires et aux maladies infantiles

Les risques d’intoxications alimentaires existent tout au long de l’année.  Mais au cours  de cette  période  caniculaire, elles deviennent plus importantes.  En effet, la saison estivale reste sans conteste  très  propice à cette affection, et ce, en raison de la hausse  de  la  température  et  du non-respect  des  conditions  de conservation. Un sérieux problème de santé publique avec des impacts considérables sur le plan économique.   Les bilans des services concernés  reflètent à la fois l’insuffisance des opérations de contrôle et de l’hygiène alimentaire menées par les services concernés et l’inconscience des citoyens vis-à-vis d’un phénomène aussi dangereux. Cet  état de chose est devenu très fréquent à cause des mauvaises habitudes alimentaires.   Dans ce sens, des mesures préventives doivent être prises pour éviter les intoxications alimentaires, individuelle ou collective, suite à la consommation d’un même aliment ou d’une eau contaminée durant la saison estivale, une « période à risque de toxi-infections alimentaires », a préconisé, jeudi, le ministère de la Santé dans un communiqué. « Les symptômes les plus fréquents d’une toxi-infection alimentaire, pouvant se manifester durant une période pouvant aller de quelques heures à quelques jours, sont des nausées, des douleurs abdominales et parfois l’apparition de diarrhée et de fièvre », a précisé la même source. Le ministère de la Santé a recommandé, à cet égard, de respecter les règles élémentaires d’hygiène en veillant à la propreté des mains et de la vaisselle, à laver les légumes et fruits avant leur utilisation et à vérifier la date de péremption des produits. Il a, également, recommandé de s’assurer que le réfrigérateur est à 4-8 c, de laver les planches de coupes et tous les ustensiles de cuisine ayant servi pour les viandes crues, de décongeler les viandes au réfrigérateur ou au micro-ondes et de ne jamais décongeler à température ambiante, ainsi que de ne jamais cuire les viandes à mi-cuisson et de les refaire cuire plus tard. Le ministère de la Santé a préconisé, en outre, de ne pas consommer les boîtes de conserves déformées/bombées et celles dégageant une odeur suspecte à l’ouverture, et d’utiliser des ustensiles différents, tels que les couteaux, les planches à découper et les marmites, pour les aliments crus. Séparer les aliments cuits des aliments crus dans le réfrigérateur afin d’éviter les contaminations croisées, conditionner les aliments dans des récipients fermés pour éviter tout contact entre les aliments crus et les aliments prêts à être consommés, et ne pas laisser des aliments cuits plus de deux heures à température ambiante, figurent, aussi, parmi les recommandations du ministère de la Santé.

 Mise en garde contre les maladies touchant les enfants  

Le Chef du service Pédiatrie au CHU « Nafissa Hamoud (ex-Parnet) », Pr Azzedine Mekki, a mis en garde contre les maladies et les virus touchant les enfants durant la saison estivale, insistant sur l’impératif de respecter les différentes règles de prévention durant cette période de l’année. Le service a reçu, ces derniers jours durant la période de garde qui s’étale de 15h00 à 08h00, « plus de 300 enfants en cas d’urgence par jour », au moment où il a reçu, en hiver et en automne, entre 150 et 180 cas/jour », a fait savoir le spécialiste dans une déclaration à la presse, imputant cela à certains types de virus et de bactéries qui se propagent durant la saison estivale, dont certains liés à la prévention et d’autres aux déplacements des individus qui coïncident avec les vacances d’été ». Après avoir plaidé pour le respect des règles d’hygiène corporelle et de consommation des différents fruits et légumes durant cette saison qui connaît des pics de chaleur, le même responsable a relevé les maladies qui touchent les enfants durant cette période, à l’instar des maladies digestives et ORL, en sus d’autres maladies causées par l’environnement et les conditions météorologiques, à l’image de l’humidité. Pr. Mekki a également mis en garde contre les intoxications alimentaires qui se propagent en été, appelant à davantage de vigilance. Il a mis l’accent, en outre, sur l’impératif de faire preuve de vigilance durant cette saison, connue pour les fortes chaleurs en vue de protéger les enfants contre les rayons de soleil en portant des chapeaux et des vêtements protecteurs, en plus de boire des quantités suffisantes d’eau et de se laver les mains régulièrement afin de se protéger contre les maladies transmissibles. Le même intervenant a également recommandé aux personnes souffrant d’immunodéficience, d’asthme ou de maladies respiratoires de porter des masques, notamment les personnes âgées souffrant de maladies chroniques.

Meriem Benchaouia

Article récent

--Pub--spot_img

Articles de la catégorie

- Advertisement -spot_img