7 C
Alger
vendredi 4 décembre 2020

Le numérique, un choix stratégique pour une économie forte et compétitive: Tebboune appelle à placer la sécurité informatique au titre des priorités

Dans son message adressé jeudi aux journalistes algériens, à l’occasion de la Journée nationale de la presse, le chef de l’Etat, Abdelmadjid Tebboune, a pointé du doigt les dépassements de certains journaux électroniques qui veulent, selon lui, «semer la discorde et à saper le moral les citoyens».

Par Louisa Ait Ramdane
«Des mercenaires et des traîtres transforment des sites électroniques en terreau fertile pour la diffusion de discours de discrimination et de haine et de toutes les campagnes acharnées visant à semer la discorde et à saper le moral des citoyens», a-t-il déclaré. «Dieu merci, de vaillants hommes s’y sont opposés férocement au sein de ces mêmes sites et ont contré tous les plans diaboliques ourdis contre notre pays», a-t-il affirmé. Cependant, il a, dans ce contexte, renouvelé sa confiance en la presse affirmant : «Nos médias sont en mesure de s’ériger en donneurs de leçons en matière de professionnalisme pour le compte de médias de certains pays qui prétendent avoir le leadership en termes de liberté de la presse, mais qui, en réalité, n’en font qu’un slogan vain qui n’a de fin que des règlements de comptes conspirés par des lobbies hostiles à l’Algérie, qui demeurera toujours invincible».
Pour le Président Tebboune, «ces pratiques viles entachent d’opprobre les chaînes de télévision qui font fi de l’éthique professionnelle et des droits de l’homme, droits de la femme et de l’enfant compris, pour cracher leur venin sur notre pays, sous forme de fake-news notamment à l’occasion de grands rendez-vous de l’histoire de l’Algérie nouvelle, à l’image de l’échéance du référendum sur le projet de révision constitutionnelle».
Après avoir rendu hommage à la famille de la presse pour son professionnalisme dans la couverture de cette échéance, le président de la République a réaffirmé l’engagement de l’Etat à «garantir la liberté de la presse et d’expression dans le cadre des lois en vigueur et des garde-fous éthiques auxquels doit se conformer, instinctivement, le journaliste dans l’accomplissement de sa mission médiatique noble». «Nous avons perçu, avec grande satisfaction, la qualité et la crédibilité du service offert par les médias algériens, à travers l’utilisation des sites électroniques et des réseaux sociaux pour la diffusion de l’information en temps réel, la célérité dans la diffusion et le partage ainsi qu’une interaction immédiate avec le thème du référendum», a déclaré le Président Tebboune.
Renouvelant son invitation aux Algériennes et aux Algériens, à l’intérieur du pays et à l’étranger, à participer en toute démocratie à ce référendum, le président de la République a affirmé que «le projet de révision de la Constitution garantit le droit à la création de sites et de journaux électroniques, en consécration de la liberté de la presse avec tout ce qu’elle comporte comme liberté d’expression, de créativité et de droit d’accès aux sources d’information et de protection de l’indépendance du journaliste et du secret professionnel».
«Parmi les principales garanties contenues dans ce projet, il y a lieu de citer la non soumission du délit de presse aux sanctions privatives de liberté et la non suspension d’une activité journalistique, quels que soient les moyens de sa diffusion ou publication sans décision de justice», a-t-il précisé, soulignant que ses nombreuses entrevues avec les journalistes de la presse nationale publique et privée, et même étrangers, ont été l’occasion de «réaffirmer la position claire de l’Etat en vue d’assurer l’appui et les garanties professionnelles nécessaires pour promouvoir davantage la performance de toute la presse algérienne, sans exclusive». «Un tel appui est à même de consolider les droits garantis aux journalistes lors de l’accomplissement de leur mission d’information sous la bannière de la loi, dans le strict respect des valeurs morales et de l’éthique professionnelle ainsi que des droits et libertés, loin des discours de division, de discrimination ou de haine», a encore indiqué le président de la République.
Le numérique pour une économie forte et compétitive
Considérant le numérique comme choix stratégique pour construire et promouvoir une économie nationale forte et compétitive, le Président Tebboune a fait part de la détermination de l’Etat à surmonter les entraves bureaucratiques débilitantes que rencontrent les jeunes porteurs de projets, et ce, en s’orientant vers le e-gouvernement où les avantages numériques seront exploités au maximum, en termes de gain de temps et d’argent, d’économie d’effort, de maîtrise de données et de documents, et de contrôle des transferts de fonds pour éviter les attitudes suspectes ou illégales qui ont émaillé, par le passé, la relation de l’administration avec les pseudos hommes d’affaires et investisseurs.
«Notre économie nationale et le Trésor public ont été grandement impactés par ces agissements dangereux», a-t-il regretté, appelant à «placer la sécurité informatique au titre des priorités de l’édification de l’Algérie nouvelle, à travers l’élaboration de cadres juridiques et de mécanismes nécessaires pour se mettre au diapason du développement technologique avec ce qu’il implique comme applications électroniques et modèles numériques de haute définition».
Il a ainsi appelé les entreprises «à se restructurer et à intégrer, dans les plus brefs délais, le monde des services électroniques qui constitue désormais une réalité indéniable et un dénominateur commun caractérisant, à des degrés différents, la vie des peuples et les actions des gouvernements de par le monde».
L. A. R.

Article récent

Foot/ Italie- transfert: Slimani dans le viseur de la Salernitana (Série B)

L'attaquant international algérien de Leicester City (Premier league anglaise) Islam Slimani, en manque de temps de jeu, est convoité par le pensionnaire de...
--Pub--

Articles de la catégorie

Messaoud Belambri, président du Syndicat des pharmaciens sonne l’alerte: «Médicaments : nous n’avons jamais atteint ce degré de pénurie»

Depuis le début de la pandémie de coronavirus, pénuries et tensions dans l'approvisionnement de médicaments se font ressentir de plus en plus. Plus de...

Lutte contre le VIH-sida : des «avancées appréciables» en Algérie: Le coronavirus ne doit pas faire oublier les autres maladies

Dans la situation actuelle de crise sanitaire, la lutte contre la pandémie de Covid-19 mobilise l'essentiel des forces hospitalières ainsi que les professionnels de...

Malgré le ras-le-bol des voyageurs et la colère des transporteurs: Toujours pas de transport inter-wilayas…

A l'arrêt depuis mars dernier en raison du coronavirus, les transporteurs inter-wilayas sont à bout de patience et de ressources et demandent la reprise...

La Coordination des enseignants accuse la tutelle de «fuir ses responsabilités»: Grève au primaire annoncée pour aujourd’hui

Après la grève de l'Union des travailleurs de l'éducation et de la formation (Unpef) qui a eu lieu mercredi dernier, la Coordination nationale des...
- Advertisement -