10.9 C
Alger
samedi 26 novembre 2022

Le ministre de l’Industrie, Ahmed Zeghdar: L’Algérie capable de devenir leader dans la fabrication de panneaux photovoltaïques

Le ministre de l’Industrie, Ahmed Zeghdar, a affirmé, hier à Laghouat, que l’Algérie disposait d’un potentiel industriel et humain lui permettant de devenir leader dans le domaine de fabrication de panneaux photovoltaïques et d’augmenter ainsi ses capacités de production dans ce domaine.
Dans son allocution à l’occasion de la journée d’information sur «la promotion du contenu local dans le cadre du projet SOLAR 1000 MW», le ministre a souligné que l’augmentation du taux du contenu local dans ce domaine était à même de booster le développement socio-économique et environnemental.
Il a appelé, dans ce sens, à la conjugaison des efforts pour insuffler une dynamique permettant d’asseoir une industrie locale et de relever les défis qui se posent au secteur des Energies renouvelables, afin de prendre en charge les préoccupations des opérateurs industriels et de créer un environnement favorable à l’investissement.
Dans ce sillage, le ministre a rappelé la signature en avril 2021 d’un mémorandum d’entente entre les ministères de l’Industrie et de la Transition énergétique sur la rationalisation de la consommation de l’énergie dans le secteur industriel, ayant permis le lancement de plusieurs projets communs.
M. Zeghdar a insisté, dans ce cadre, sur le développement des ressources humaines pour relancer ce secteur stratégique, d’où la nécessité de mettre en place des mécanismes et de réunir les conditions idoines permettant de les mettre à niveau à travers la formation et la recherche appliquée. Et d’affirmer que son département s’emploie à l’élaboration d’un plan d’action relatif à l’efficacité énergétique et aux énergies renouvelables du secteur de l’Industrie, en collaboration avec les ministères de l’Energie et de la Transition énergétique, à travers l’activation du programme d’appui aux énergies renouvelables avec l’Union européenne (UE) qui a prévu l’organisation de nombreux ateliers pour la coordination des efforts dans le cadre de la mise en œuvre d’un plan d’action national de l’efficacité énergétique (2021-2025). Au sujet de l’élargissement des consultations entre les différents acteurs dans ce domaine, le ministre a accueilli favorablement cette démarche qui permet d’aplanir les difficultés et de concrétiser les objectifs des programmes de transition énergétique en Algérie en vue de diversifier les sources d’énergie, de renoncer progressivement aux énergies fossiles et de réduire la facture d’importation par l’établissement d’une industrie locale des équipements de ce domaine.
Hani Y.

Article récent

--Pub--spot_img

Articles de la catégorie

- Advertisement -spot_img