21.9 C
Alger
lundi 20 mai 2024

Le ministre de la Santé l’a annoncé hier: Elaboration d’un nouveau plan de lutte contre la tuberculose

«Le taux d’incidence de contamination a atteint 9,4 cas pour 100 000 habitants en 2023», a indiqué, hier, le ministre de la Santé, Abdelhak Saihi, précisant qu’«un nouveau plan est en cours d’élaboration pour atteindre les objectifs stratégiques de renforcement des capacités techniques et administratives du programme national de lutte et de prise en charge de la tuberculose à tous les niveaux».

Par Thinhinane Khouchi 
Présidant la célébration de la Journée mondiale de lutte contre la tuberculose au siège du ministère, M. Saihi a indiqué que «la célébration de cette journée est une occasion pour  intensifier et améliorer  la prévention contre cette maladie». Le ministre a également souligné que la commémoration de cette journée a lieu dans les différentes wilayas du pays pour sensibiliser tous les citoyens. Des actions de  sensibilisation, de prévention et de soins de la tuberculose sont organisés, outre l’organisation d’événements médiatiques et éducatifs, a-t-il indiqué. Par ailleurs, M. Saihi a affirmé que «les directives nationales pour le traitement de la tuberculose, élaborées par des experts, ont été communiquées à tous les professionnels de la santé pour éradiquer cette maladie». «L’éradication de la tuberculose constitue un engagement ferme de l’Etat et une des principales priorités du système de santé», a assuré le ministre de la Santé. L’Organisation mondiale de la santé (OMS) a choisi pour cette année le même thème que l’année dernière, à savoir  «Oui ! Nous pouvons mettre fin à la tuberculose !». La tuberculose reste l’une des maladies les plus mortelles au monde, et ces dernières années ont vu une augmentation inquiétante des cas de tuberculose pharmacorésistante, indique le site de l’Organisation. Lors de la célébration hier de cette journée, le ministre a révélé qu’au cours des dix dernières années «l’Algérie a connu une baisse du nombre de cas de tuberculose pulmonaire infectieuse et une augmentation continue du niveau de cas déclarés de tuberculose non pulmonaire, qui est souvent plus supposé que prouvé». Par ailleurs, après avoir présenté les efforts consentis dans le cadre des objectifs du développement durable pour éliminer cette maladie à l’horizon 2030, le premier responsable du secteur de la Santé a qualifié de «satisfaisants» les résultats du programme national, qui donne la priorité à la détection et au traitement des cas infectieux, assurant que «le taux d’incidence de contamination a atteint 9,4 cas pour 100 000 habitants en 2023, un chiffre qui n’a pas été atteint depuis l’indépendance». Enfin, dans le but d’éliminer la tuberculose comme problème de santé publique d’ici à 2035, le ministre de la Santé a déclaré que «le plan stratégique national de lutte contre la tuberculose  2020-2024 a été évalué, et un nouveau plan est en cours d’élaboration pour atteindre les objectifs stratégiques de renforcement les capacités techniques et administratives du programme national de lutte contre la tuberculose à tous les niveaux, renforcer le système de surveillance, améliorer le diagnostic et la prise en charge de la tuberculose, tout en renforçant la recherche opérationnelle et les mesures préventives».
                             T. K.

Article récent

--Pub--spot_img

Articles de la catégorie

- Advertisement -spot_img