5.9 C
Alger
dimanche 27 novembre 2022

Le directeur général des services de santé rassure : «Les vaccins acquis par l’Algérie protègent contre les variants»

Annonçant le lancement de l’opération de vaccination des citoyens inscrits sur la plateforme numérique fin avril et début mai, le Professeur Lyes Rahal, directeur général des services de santé au ministère, a assuré que «les vaccins anti-Covid-19 acquis par l’Algérie sont sûrs, y compris AstraZeneca, et protègent contre les variants».

Par Thinhinene Khouchi

S’exprimant hier sur les ondes de la Radio nationale, le Professeur Lyes Rahal , directeur général des services de santé au ministère de tutelle et membre du Comité de surveillance et de suivi de l’évolution du coronavirus, est revenu sur la poursuite de l’opération de vaccination contre le coronavirus ainsi que ses variants et l’efficacité des vaccins acquis par l’Algérie et ce, contrairement aux rumeurs circulant sur les réseaux sociaux. «Les vaccins anti-Covid-19 acquis par l’Algérie sont sûrs, y compris AstraZeneca, et protègent contre les variants du coronavirus», a rassuré l’invité de la Chaîne 1. En effet, il a confirmé que tous les vaccins acquis par l’Algérie sont considérés comme sûrs pour les Algériens et efficaces à la fois, y compris le vaccin AstraZeneca. «Il y a une réticence des citoyens à recevoir le vaccin AstraZeneca par rapport au vaccin russe ‘’Sputnik V’’, en raison de la controverse entourant ce vaccin», a déclaré Pr Rahal, ajoutant que «les personnes qui ont reçu le vaccin AstraZeneca n’ont signalé aucun effet secondaire grave qui soit préoccupant». En ce qui concerne le processus de vaccination, le Professeur Rahal a révélé qu’il «se déroule de manière graduelle, selon le programme établi par le ministère de la Santé en collaboration avec le Comité de surveillance et de suivi de l’évolution du coronavirus et ce, malgré la campagne féroce lancée par certains sur les réseaux sociaux du monde entier concernant l’efficacité de la vaccination». Pr Rahal a également révélé que «entre fin avril et début mai, tous les citoyens inscrits sur la plateforme numérique seront vaccinés, et cela coïncidera avec la réception par l’Algérie de nouveaux lots de vaccins à la fin de ce mois». D’autre part, l’intervenant a expliqué que «les vaccins qui ont été approuvés contre le virus corona sont également efficaces contre les variants qui sont plus répandus par rapport au Covid classique». En revanche, l’invité de la Chaîne 1 a appelé les citoyens à adhérer à nouveau au protocole sanitaire et aux mesures préventives pour limiter la propagation de l’épidémie, d’autant plus que le danger, selon lui, est toujours présent et menace tous les pays du monde, y compris l’Algérie. Il a également souligné que «le nombre de contaminations enregistré quotidiennement n’est pas effrayant maintenant, mais s’il continue d’augmenter l’alarme retentira». En outre, le directeur général des structures de santé et membre du Comité de surveillance et de contrôle de l’épidémie de coronavirus a déclaré qu’il est «prématuré de parler d’immunité collective et il n’y a aucune preuve scientifique confirmant que nous sommes arrivés à ce stade», notant aussi que «de telles déclarations contribueront et pousseront les Algériens à abandonner progressivement les mesures préventives». Enfin, Pr Elyes Rahal a affirmé qu’«il ne faut pas lâcher prise, sensibiliser, comme aux premiers jours, les citoyens à la gravité de la situation et exiger l’application stricte des mesures de prévention».

T. K.

Article récent

--Pub--spot_img

Articles de la catégorie

- Advertisement -spot_img