20.9 C
Alger
vendredi 7 octobre 2022

Le bilan des incendies s’est encore alourdi / Pyromanes : plusieurs suspects arrêtés

Après le bilan macabre des feux de forêt qui ont ravagés plusieurs wilayas du pays, la Gendarmerie nationale a révélé un premier bilan de ses enquêtes, faisant état de l’arrestation de 13 suspects, soupçonnés d’être impliqués dans le déclenchement des incendies.

Par Louisa A. R.

Le bilan des victimes des violents incendies qui ont ravagé les forêts du nord-est du pays s’est alourdi. Selon un nouveau bilan fourni par la Gendarmerie nationale, les incendies ont fait 36 morts à El Tarf, ce qui porte le nombre total des victimes des feux de forêt à 44 morts et 181 blessés. Selon la radio locale d’El Taref, la Gendarmerie nationale poursuit toujours l’opération d’identification des corps calcinés. Dans une déclaration à la Chaîne 1 de la Radio algérienne, le chargé de la Communication au Commandement de la Gendarmerie nationale a indiqué que jusqu’à présent il a été procédé à l’arrestation de 13 individus suspectés d’être impliqués dans les feux ayant affecté, le 17 août en cours, plusieurs wilayas du nord-est du pays. Le même responsable a ajouté que quatre des suspects sont originaires de la wilaya d’El-Taref, un de Skikda, un de Jijel, quatre de Batna, deux de Constantine et un de Tlemcen. La même source a précisé qu’une équipe d’experts de l’Institut national de criminalistique et de criminologie (INCC) de la Gendarmerie nationale de Bouchaoui est actuellement sur les lieux des incendies pour les besoins de l’enquête en vue d’en déterminer les causes et origines de ce drame. D’autre part, le travail des enquêteurs se poursuit, a ajouté la même source, en coordination avec les différentes instances judiciaires.

Impressionnant élan de solidarité
Dès les premières heures du drame des incendies du 17 août ayant touché plusieurs wilayas du nord-est du pays, essentiellement les wilayas d’El Taref et Souk Ahras, une chaîne de solidarité nationale s’est organisée par des bienfaiteurs et des associations locales de la société civile au profit des sinistrés.
Ainsi, le Groupe pharmaceutique national Saidal a fait don d’aides sous forme de médicaments et de fournitures médicales d’une valeur de près de deux millions de dinars au Croissant-Rouge algérien (CRA) destinées aux sinistrés.
Sous la supervision du ministère de l’Industrie pharmaceutique, ces aides consistent en plus de 17 000 unités de médicaments, notamment ceux nécessaires pour la prise en charge des victimes des feux de forêt d’une valeur de près de 2 millions DA, a indiqué le directeur de l’unité de production du Groupe public d’El Harrach, Amir Temmam. Cette opération de solidarité est la première du genre au vu de son caractère urgent, a-t-il rappelé, soulignant qu’elle sera suivie d’autres opérations très prochainement.

Sétif, Constantine, Batna… départ de caravanes d’aides humanitaires
Une caravane de solidarité de 260 tonnes d’aides humanitaires a pris le départ dimanche soir depuis la wilaya de Sétif au profit des sinistrés des feux de forêt.
Cette caravane, composée de 20 grands camions, est chargée de 260 tonnes d’aides humanitaires diverses comme des denrées alimentaires, eau minérale, produits pharmaceutiques, notamment des médicaments utilisés dans le traitement des brûlures, et des couvertures. Il s’agit de la deuxième caravane du genre lancée depuis Sétif après celle envoyée jeudi dernier à El Tarf et Souk-Ahras en solidarité avec les sinistrés
Aussi, plusieurs caravanes de solidarité transportant des aides humanitaires sont parties de Constantine, à l’initiative du mouvement associatif local.
Il s’agit de plusieurs caravanes chargées de produits pharmaceutiques, des produits alimentaires de large consommation, des couvertures et des effets vestimentaires, entre autres, organisées par plusieurs associations locales et des citoyens, dans l’objectif de venir en aide aux populations des zones sinistrées par les feux de forêt dans ces deux wilayas.
Une autre caravane de solidarité, la seconde du genre, au profit des victimes, a démarré de Batna à destination de la wilaya d’El-Tarf. La caravane est chargée de diverses aides humanitaires dont des produits alimentaires de large consommation, des vêtements pour grands et petits, des matelas et des couvertures, ainsi que d’importantes quantités d’aliments de bétail Le wali de Bordj Bou Arreridj, Mohamed Benmalek, a présidé l’opération de lancement d’une caravane d’aides, la deuxième du genre, et qui comprend douze camions totalisant plus de 80 tonnes de denrées alimentaires de large consommation, des matelas, des couvertures, des détergents et des médicaments, notamment ceux destinés pour soigner les brûlures. L’opération, a affirmé le wali, se poursuivra durant les jours à venir. Une caravane de solidarité s’est ébranlée également depuis le siège du comité du Croissant-Rouge algérien (CRA) à Mascara. Elle comprend six camions chargés de plus de 80 tonnes de denrées alimentaires, des couvertures, de l’eau eau minérale et d’autres aides.
Au total, 35 tonnes de diverses denrées alimentaires (sucre, huile, semoule, farine, pomme de terre et eau minérale) et couvertures notamment, ont été également collectées jusqu’à dimanche à la wilaya de Souk-Ahras au profit des sinistrés. Des quantités de médicaments et produits médicaux pour le soin des brûlures ont été également réceptionnées.
L. A. R.

Article récent

--Pub--spot_img

Articles de la catégorie

- Advertisement -spot_img