22.9 C
Alger
dimanche 2 octobre 2022

Le BF se réunira le 17 avril pour décider de la date de l’AG: Amara confirme sa démission et ne se rétractera pas

Le président de la FAF, Charafeddine Amara, a encore une fois fait des déclarations sur son avenir, lui qui avait annoncé sa démission juste après la défaite de l’EN face au Cameroun, lors du match retour des barrages qualificatifs pour le Mondial de Qatar.

Par Mahfoud M.

S’exprimant en marge du match amical de l’EN A’ face au Togo, disputé avant-hier soir au stade Tchaker de Blida, Amara a affirmé que sa décision est irrévocable et il ne souhaite pas revenir là-dessus. Il révélera qu’une réunion du Bureau fédéral sera convoquée le 17 avril prochain pour fixer la date exacte de la tenue de la première AG extraordinaire où il annoncera sa démission aux membres de l’assemblée qui l’ont élu à ce poste. Celle-ci (l’AG) sera suivie d’une autre assemblée générale, élective cette fois, pour élire le nouveau patron du palais de Delly Brahim. Pour ce qui est du sort du recours introduit par la FAF au niveau de la FIFA, après les erreurs d’arbitrage du Gambien Gassama, Amara indiquera qu’il ne sait rien de ce qui pourra en découler, ajoutant que toutes les probabilités sont possibles et qu’il faudra attendre le verdict de l’instance internationale pour être fixé. Pour ce qui est du sélectionneur national, le président de la FAF indiquera qu’il l’a eu au téléphone et que ce dernier a demandé quelques jours de repos avant de passer à table pour négocier une éventuelle prolongation du contrat. Toutefois, la décision la plus importante qu’a prise le président de la Fédération est sans aucun doute cette mise à l’écart des deux membres du Bureau fédéral, Mouldi Aïssaoui et Amar Bahloul, qui ont osé le défier et refusé de se retirer, malgré le fait que la loi est claire et les membres qui étaient sur la même liste élue à l’AG de la FAF doivent démissionner en même temps que le président.
M. M.

Article récent

--Pub--spot_img

Articles de la catégorie

- Advertisement -spot_img