23.9 C
Alger
dimanche 25 septembre 2022

Langue maternelle et langues africaines : Une double célébration à Beni Abbes

Un riche programme culturel et pédagogique a été concocté par le Haut-commissariat à l’Amazighité (HCA) pour la double célébration de la Journée internationale de la langue maternelle et de la Semaine des langues africaines.  Cette deouble célébration qui réunit les artistes, les chercheurs et les pédagogues sera organisée du 21 au 24 février courant dans la commune d’Igli (wilaya de Beni Abbes), annonce les organisateurs.

En effet, ce programme destiné aux différentes tranches d’âge sera riche d’informations et de précisions.

Elaboré en collaboration avec la wilaya de Ben Abbes, le programme prévoit la tenue d’une journée d’études sur la langue maternelle, en célébration de cette Journée coïncidant avec le 21 février de chaque année. Un bilan qualitatif et quantitatif de l’enseignement de la langue Tamazight en Algérie sera présenté par les participants avec les temoignages de quelques enseignants. A cette occasion, une campagne médiatique pour la Semaine des langues africaines sera animée par des chercheurs et artistes.

De nombreuses communication sont prévues dans ce cadre autour du « conflit linguistique entre l’arabe classique et le dialectal en milieu scolaire », « l’importance des médias dans la promotion du patrimoine littéraire et linguistique », ou encore sur « la protection du patrimoine linguistique amazighe dans le sud-ouest algérien ».

A l’occasion de la Semaine des langues africaines, lancée en 2021 par l’Académie africaine des langues (Acalan), le HCA prévoit de nombreuses conférences animées par des experts du HCA, du Centre national de recherches en préhistoire, anthropologie et histoire (Cnrpah), et du Centre de recherche en anthropologie sociale et culturelle (Crasc).

Cette manifestation prévoit également des ateliers de formation à l’adresse des élèves de la commune d’Igli dans les domaines de l’écriture de scénarios, des techniques de la photographie et de la réalisation d’un court métrage en plus de l’écriture en Tifinagh.

Des projections cinématographiques en plein air, avec le concours du Centre national du cinéma et de l’audiovisuel (Cnca) et des séances de ventes dédicaces sont également au programme.

Il est à noter que le Haut-commissariat à l’Amazighité (HCA) œuvre depuis sa création à promouvoir la langue amazigh, son enseignement ainsi que son apprentissage. Elle a même travaillé sur plusieurs édition et accompagner plusieurs ateliers de formations.

A.S

Article récent

Le 25 Septembre 2022

--Pub--spot_img

Articles de la catégorie

- Advertisement -spot_img