30 C
Alger
mercredi 23 septembre 2020

L’ancienne avocate du FLN Gisèle Halimi n’est plus

La célèbre avocate et intellectuelle Gisèle Halimi, une des ferventes défenseuses de la cause nationale lors de la guerre de Libération de l’Algérie, est décédée, hier à Paris, à l’âge de 93 ans, a annoncé sa famille.

En plus de son combat féministe, étant une des signataires du célèbre manifeste des 343 femmes disant publiquement avoir avorté, elle avait défendu, en 1960, Djamila Boupacha, militante du Front de libération nationale (FLN), à qui elle a consacré une œuvre biographique.Altermondialiste, elle fait partie, dès 1998, de l’équipe qui crée l’organisation Attac (Association pour la taxation des transactions financières et pour l’action citoyenne).
Parallèlement à sa carrière d’avocate, Gisèlme Halimi a mené une carrière d’écrivain. Parmi sa quinzaine de titres, figurent «Djamila Boupacha» (1962) et une œuvre plus intimiste comme «Fritna» sur sa mère (1999). Mère de trois garçons, dont Serge Halimi, directeur de la rédaction du mensuel «Le Monde diplomatique», elle a confié qu’elle aurait aimé avoir une fille pour «mettre à l’épreuve» son engagement féministe.

Article récent

Entretien accordé par Ammar Belhimer à France24: La nouvelle Constitution répondra «aux revendications du Hirak»

Le nouveau texte fondamental du pays, objet d’un référendum le 1er novembre, les réformes du secteur de la Communication, le procès de...
--Pub--

Articles de la catégorie

Entretien accordé par Ammar Belhimer à France24: La nouvelle Constitution répondra «aux revendications du Hirak»

Le nouveau texte fondamental du pays, objet d’un référendum le 1er novembre, les réformes du secteur de la Communication, le procès de...

191 nouveaux cas et 10 morts en 24 heures

Virus : le nombre des décès en hausse L'Algérie a enregistré 10 nouveaux décès du coronavirus ces dernières 24...

Loi sur la monnaie et le crédit La boussole des réformes conomiques

Le temps des grands changements s’annonce dans la gestion des affaires économiques du pays. Si à ce jour, sous l’impact de la pandémie de Covid-19, les autorités n’ont fait que dans le «colmatage» ...

En vue de réduire les transferts coûteux des malades à l’étranger: Une feuille de route pour la greffe hépatique pédiatrique

Alors que la greffe d'organe chez l'adulte a bel et bien démarré en Algérie depuis des années, comme c'est le cas de...
- Advertisement -