9.9 C
Alger
mercredi 30 novembre 2022

L’Algérie augmente le débit internet / Triki : «Nous aspirons à raccorder 6 millions de familles à fin 2024»

Le ministre de la Poste et des Télécommunications, Karim Bibi Triki, a indiqué, hier, que 6 millions de foyers seront connectés au réseau internet fixe d’ici à 2024.

Par Meriem Benchaouia

S’exprimant, hier, sur les ondes de la Radio nationale, le premier responsable du secteur a expliqué que l’augmentation en Algérie de la bande passante internationale de l’internet permet de «couvrir les besoins croissants des citoyens, établissements et individus, et de raccorder les 2/3 des foyers à l’internet fixe, ce qui équivaut à six millions de familles, d’ici à fin 2024». Dans ce sens, le ministre n’a pas manqué de valoriser cette opération d’augmentation de la bande passante internationale d’internet qu’il considère comme l’un des projets importants du plan d’action de son secteur. Il a révélé que la bande passante est augmentée à 7.8 terabites/secondes au lieu de 2.8 terabites/secondes en 2021 et 1.5 terabites/seconde en 2020. «Cette augmentation permet d’offrir des conditions adéquates pour la concrétisation du plan sectoriel dans son volet qui concerne les fibres optiques ainsi que d’anticiper sur la forte demande de l’internet en offrant des débits supérieurs selon les offres disponibles», a-t-il dit. «Outre la flexibilité qu’apportera cette importante augmentation vu le rôle stratégique de la bande passante internationale dans la sécurisation d’internet au niveau local, elle permettra également de réunir les conditions propices pour la concrétisation du programme d’action du secteur en termes de déploiement de la fibre optique et de raccordement au réseau internet», a-t-il déclaré. «Cette augmentation permettra également une réponse proactive à la demande croissante sur internet, tout en assurant de hauts débits internet en fonction des offres présentées», a-t-il poursuivi. Par ailleurs, l’invité a indiqué que «parmi les axes du programme gouvernemental la consolidation des capacités du réseau international de communication afin de réaliser deux objectifs», précisant qu’il s’agit de «la sécurisation du réseau de par la diversification des circuits et des câbles sous-marins qui nous lient avec le reste du monde» et «l’augmentation de la fréquence internationale afin de répondre aux besoins croissants des citoyens». Dans le même sillage, le ministre a révélé que le président de la République a émis des orientations sur la nécessité d’ajouter d’autres câbles sous-marins pour le réseau internet ainsi que de rénover ceux d’usage. Par ailleurs, le ministre avait fait savoir que le secteur est passé, en moins de 2 ans, de 72 000 foyers abonnés à la fibre optique jusqu’au domicile (FTTH) à 450 000 aujourd’hui. De 3,5 millions, le nombre de foyers raccordés au réseau Internet en Algérie augmentera d’environ 50 % à l’horizon 2024 pour atteindre le seuil des six millions. Le ministère de la Poste et des Télécommunications a fixé un objectif de raccordement de 500 000 nouveaux foyers d’ici la fin d’année. Pour atteindre tous ces objectifs, le gouvernement s’est allié aux micro-entreprises algériennes. En 2021, plus de 1 900 lots de réalisation avaient été signés avec les micro-entreprises. Ces dernières ont reçu, selon le ministre, un plan de charge avoisinant les 2,6 milliards de dinars, soit 18,5 millions de dollars, contribuant ainsi à «assurer une ressource financière à ces entreprises pour continuer à s’activer dans de bonnes conditions».
M. B.

Article récent

Le 30 Novembre 2022

--Pub--spot_img

Articles de la catégorie

- Advertisement -spot_img