20.9 C
Alger
samedi 25 juin 2022

«La Révolution» sur Netflix: Une série pas si «fantastique» qu’il n’y parait

«Et si on nous avait menti depuis plus de deux siècles ? Voici la véritable histoire de la Révolution française…», promet le résumé de la série «La Révolution», production originale made in France de Netflix, en ligne ce vendredi 16 octobre. On y parle d’uchronie, de sang bleu, de virus et de nobles qui attaquent le peuple, alors forcément on avait imaginé une série fantastique profitant de l’événement historique français le plus connu au monde pour faire sensation. On s’était trompés. «J’étais très amusé en voyant les réactions sur la base du pitch, car la série n’y ressemble pas tant que ça. Mais tant mieux», s’amuse Aurélien Molas, 35 ans, créateur et producteur de la série, lorsqu’on échange avec lui par téléphone. Si 1789 et les années de révolte qui la précède devraient évidemment attirer les regards des Français comme une partie des quelque 190 millions d’abonnés Netflix dans le monde, le twist fantastique d’un étrange virus qui cause des meurtres sanguinolents et sur lequel enquête le médecin Joseph Guillotin (Amir El Kacem) n’est qu’un prétexte. «Afficher quelque chose de simple presque binaire, pour ensuite conduire vers une réalité et vers un questionnement social et politique», voilà le parti pris de celui à qui l’on doit déjà la série «Une île» sur Arte ou les romans «La onzième plaie» et «Les fantômes du delta», avec toujours la question des révolutions en trame de fond.
C. O.

Article récent

--Pub--spot_img

Articles de la catégorie

- Advertisement -spot_img