30.9 C
Alger
mardi 9 août 2022

« La Journée de la m’laya constantinoise » à Constantine: La première édition en mai prochain

Le musée public national des arts et des expressions culturelles traditionnelles palais Ahmed-Bey de Constantine a lancé un appel aux artisans, couturiers et photographes pour participer à la première édition de « La journée de la m’laya constantinoise » prévue le 7 mai prochain, a-t-on appris mardi de la directrice du musée Meriem Guebailia.

« La journée de la m’laya constantinoise » ambitionne de ressusciter un habit aux dimensions sociale, identitaire, sociologique, historique, symbole de résistance au colonialisme et de redécouvrir un pan de notre patrimoine immatériel, d’où l’appel aux artisans et artistes à participer pour présenter la m’laya sous toutes ses coutures », a précisé à l’APS la même responsable.

Un délai a été fixé entre le 23 janvier courant et le 20 mars prochain pour la remise des travaux concourant à la meilleure m’laya cousue et la meilleure photo de m’laya, a-t-elle souligné, relevant qu’artisans, couturiers, associations versés dans la culture et le patrimoine et photographes sont invités à participer à cette première édition de « La journée de la m’laya constantinoise ».

Mme Guebailia a ajouté que « l’événement vise à attiser la curiosité des uns et des autres autour de la m’laya pour redécouvrir les techniques de couture de cette longue étoffe, la particularité de son tissu, ses genres et ses accessoires, tout en encourageant les jeunes à apprendre à la coudre, à la proposer sur le marché et à l’immortaliser à travers des photos et des scènes de vie captant la grâce de cette étoffe ».

Le musée Ahmed-Bey de Constantine proposera, de son côté, un documentaire qui donnera la parole aux spécialistes, historiens, sociologues, artisans, artistes et aux femmes pour retracer l’histoire de la m’laya et la différence entre les m’layas de Constantine, Guelma, Annaba et Souk Ahras, a détaillé la directrice du musée palais Ahmed Bey, soulignant que des prix distingueront la meilleure m’laya cousue et la meilleure photo.

Placée sous le slogan « Constantine, la m’laya patrimoine et récit », la première édition de « La journée de la m’laya constantinoise » proposera un atelier sur l’art de porter cette étoffe incarnant l’identité et la séduction et qui se fait aujourd’hui très rare dans les rues de Constantine.

Au cours de cet évènement, la m’laya sera remise au goût du jour à travers un défilé de jeunes filles en m’laya depuis le musée vers la Placette Ahmed-Bey, au centre-ville, a-t-on relevé.

Pour rappel, le recours au port de la m’laya par les femmes dans l’Est algérien, particulièrement à Constantine, est nourri par divers récits et légendes.

M.K.

 

Article récent

--Pub--spot_img

Articles de la catégorie

- Advertisement -spot_img